La FGTB brandit à nouveau la menace de grève générale

©Photo News

La CSC a confirmé ce mardi qu’elle participera le 2 octobre prochain aux actions annoncées par la FGTB contre les mesures prises par le gouvernement Michel, et en particulier contre la réforme des pensions. Il s’agira bien d’actions ponctuelles, et non de grève générale, comme l’a encore confirmé la FGTB après avoir réuni ses instances.

Le patron de la FGTB, Robert Vertenueil, garde en tête l’idée du grève générale avant la fin de l’année. Lors du bureau fédéral du syndical, les participants se sont entendus pour organiser une journée nationale d'actions d'ici à la fin de l'année, qui pourrait prendre la forme de grèves en certains endroits du pays, voire de grève générale.

Une journée nationale d’actions pourrait prendre la forme d’une grève générale.

Sur ce point, la FGTB doit s’entretenir avec ses collègues des syndicats chrétiens et libéraux afin de voir s’ils les suivent sur ce terrain. Le bureau fédéral de la FGTB a confirmé l'analyse formulée par son président en juillet: le gouvernement Michel "continue de répondre de manière obstinée aux demandes patronales sans écouter les syndicats".

Robert Vertenueil pointe en particulier la dégressivité des allocations de chômage et la remise en cause du système de barémisation des salaires

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content