La taxe kilométrique augmentera dès juillet

©Photo News

La redevance kilométrique subira une hausse de près de 2% en Flandre et à Bruxelles dès juillet. En un an, elle a rapporté 648 millions d'euros dont 408 millions à la Flandre et 229 millions à la Wallonie. Elle a rapporté 100 millions de moins qu’estimé.

Un an après l’entrée en vigueur de la taxe kilométrique, les responsables de Viapass, le régulateur interrégional et des deux fournisseurs des appareils de calcul de la taxe ont fait ce matin le bilan du nouveau système.

"Le nombre de véhicules répertoriés dans les bases de données ne correspondait pas à la réalité sur le terrain. Par ailleurs, il y a eu un shift plus rapide et plus important vers les véhicules propres"
Johan Schoups
Administrateur général de Viapass.

Et au niveau des recettes, la nouvelle redevance payée depuis le 1er avril 2016 par les propriétaires de camions de plus de 3,5 tonnes a rapporté 648 millions d’euros selon les chiffres arrêtés au 28 mars dont 408 millions pour la Flandre, 229 millions pour la Wallonie et 9 millions pour Bruxelles. On est donc loin des prévisions de recettes de 750 millions annoncées au début.

"Plusieurs raisons peuvent expliquer cet écart. L’une d’entre elles est le fait que le nombre de véhicules répertoriés dans les bases de données ne correspondait pas à la réalité sur le terrain. Par ailleurs, il faut noter qu’il y a eu un shift (transfert, ndlr) plus rapide et plus important vers les véhicules propres (ils paient moins de taxes, ndlr)", a rétorqué Johan Schoups, administrateur général de Viapass.

La redevance rapporte en moyenne entre 2,3 millions et 2,4 millions d’euros par jour aux trois Régions en semaine pour un total de plus de 24 millions de kilomètres parcourus par quelque 140.000 véhicules au quotidien. La répartition des recettes indique que les routiers belges contribuent au total des 648 millions pour 46% contre 10,9% pour les Hollandais et 9% pour les Polonais. Les transporteurs français et allemands émargent dans les recettes respectivement pour 3,2% et 4,7%. Actuellement, environ 700.000 boîtiers de calcul de la redevance/taxe (les On board unit/OBU) sont délivrés dont 19% pour les Belges, 15% pour les Polonais, 11% pour les Hollandais et 10% pour les Allemands.

Hausse qui suit l'indexation

La taxe kilométrique augmentera dès juillet prochain d’environ 2% en raison de l’indexation tant en Flandre qu’à Bruxelles, a annoncé Thomas Pferr, l’administrateur délégué de Satellic, l’un des deux fournisseurs de boîtiers de calcul. La Wallonie ne semble pas programmer l’indexation pour l’instant. Mais le réseau soumis à la redevance sera élargi de 33 kilomètres supplémentaires dès le mois de juillet.

©Photo News

"86% des revenus sont générés par les camions de plus de 32 tonnes et une grande majorité provient des véhicules générant moins d’émissions polluantes. C’est un bon message pour l’environnement", a-t-il commenté. Actuellement, Satellic et Axxès sont les deux fournisseurs d’OBU en Belgique, mais 5 autres acteurs ont introduit une demande pour être agréés et sont à différents niveaux de la procédure (Eurotoll, Total, Telepass, Wag, T-Systems-EETS). Actuellement, Axxès détient 12-13% de la part de marché du marché de télépéage en Belgique contre 88% pour Satellic. "L’objectif est d’arriver à 70% de part de marché pour Satellic et 30% pour les autres", dit Johan Schoups. "Actuellement 135.000 poids lourds utilisent nos boîtiers depuis l’introduction de la taxe kilométrique", a indiqué Jérôme Lejeune, président d’Axxès.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés