Publicité
mon argent

Le chômage temporaire sans incidence sur le pécule de vacances

Le chômage temporaire entraîne déjà une importante perte de revenus. Les travailleurs ne seront donc pas pénalisés deux fois, a assuré la CSC. ©Kristof Vadino

Les travailleurs qui ont été en chômage temporaire (covid ou inondation) conserveront leurs simple et double pécules de vacances et leurs jours de congé.

Les travailleurs qui ont été en chômage temporaire en 2021 en raison de la crise du coronavirus ou à cause des graves inondations de l'été dernier ne perdront pas leur pécule de vacances ni leurs jours de congé l'année prochaine, rapporte la CSC dans un communiqué. L'information a été confirmée par le cabinet du ministre fédéral de l'Économie, Pierre-Yves Dermagne (PS).

425.120
travailleurs
Le nombre de travailleurs qui ont encore été en chômage temporaire en 2021.

"Le chômage temporaire n'est pas un choix personnel et il entraîne une importante perte de revenus. Il aurait été inacceptable que les travailleurs subissent une deuxième fois une telle perte l'année suivante", souligne le syndicat chrétien, qui estime à 425.120 le nombre de personnes qui ont encore été en chômage temporaire en 2021.

En 2020, il avait été décidé que les périodes de chômage temporaire dues à la crise du coronavirus seraient assimilées à des jours de travail effectif.

Le Conseil national du travail (CNT) avait plaidé auprès du gouvernement pour qu'il reprenne la mesure cette année. "Dans le cadre des discussions budgétaires, le gouvernement a intégralement accédé à cette demande, tant pour le simple pécule de vacances que pour le double pécule de vacances et le nombre de jours de vacances", poursuit la CSC.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés