Le système "cash for car" n'attire pas les foules

©Photo News

Le système "cash for car" ne séduit pas les travailleurs, selon plusieurs études. Chez SD Worx, on note toutefois un début d’intérêt.

Le système "cash for car", qui permet aux Belges d’échanger leur voiture de société contre un montant net mensuel pouvant s’élever jusqu’à 700 euros, ne fait pas recette, loin de là. Un an après son lancement, force est de constater que bien peu de Belges ont eu recours au système. Le spécialiste des services en ressources humaines SD Worx, qui accompagne quelque 24.000 entreprises proposant des voitures de société à leurs travailleurs, a analysé le comportement de ces derniers.

Il ressort de cette analyse que seuls 142 travailleurs se sont laissé tenter par le "cash for car". Le montant moyen touché par chacun de ces travailleurs s’élève à 525 euros brut par mois. Chez Acerta, un concurrent de SD Worx, on a calculé que, dans les 40.000 entreprises en portefeuille, seul 1 travailleur sur 1.000 a recouru au système. Selon des experts de la question, le nouveau "budget mobilité" rend le système "cash for car" superflu.

Le budget mobilité permet lui aussi aux travailleurs d’échanger leur voiture de société contre une somme d’argent mensuelle, s’ils le souhaitent. "C’est vraiment exceptionnel que le système ‘cash for car’ soit plus avantageux que le budget mobilité", affirme Dirk Wijns, d’Acerta. Chez SD Worx, on note toutefois un début d’intérêt pour le système "cash for car".

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect