Publicité
Publicité

Les citoyens récoltant 25.000 signatures pourront saisir la Chambre

La Commission de l’Intérieur a approuvé lundi la réforme du droit de pétition. Le texte prévoit un minimum de 25.000 signatures pour figurer à l’ordre du jour de la Chambre. Un pas symbolique vers plus de participation citoyenne, mais les députés gardent le plein pouvoir.