Les fraudes à la facture en recul grâce à une campagne de sensibilisation

©BELGAIMAGE

Si 302 plaintes pour "fraude à la facture" ont été enregistrées l'an dernier par l'Inspection économique pour des montants pouvant s'élever jusqu'à 92.000 euros pour les victimes, une campagne de sensibilisation commence à faire ses preuves avec seulement 24 plaintes enregistrées depuis le début de l'année.

L’an dernier, le point de contact de l’Inspection économique a enregistré 302 plaintes pour "fraude à la facture". Il s’agit de factures interceptées par des fraudeurs qui modifient ensuite le numéro de compte bancaire du bénéficiaire. L’Inspection économique a par ailleurs reçu 1.798 signalements de factures dites "fantômes", relatives, elles, à des biens ou des services fictifs.

Près de la moitié (133) des 302 factures falsifiées au travers de fraudes à la facture ont été payées. Les victimes ont versé en moyenne 15.000 euros, et dans le pire des cas, 92.551 euros. L’Inspection a bloqué 79 comptes bancaires et transmis 19 dossiers à la Justice.

Parmi les victimes de ces fraudeurs à la facture figure Toyota Belgique. Grâce à quelques appels téléphoniques et un mail envoyé aux comptables de l’entreprise, des fraudeurs néerlandais ont réussi à se faire verser sur leurs comptes quelque 640.000 euros par Toyota Belgique.

Campagne fructueuse

Mais la campagne de sensibilisation lancée fin 2016 et le traitement réservé à ces fraudes ont porté leurs fruits. Au cours des trois premiers mois de l’année, l’Inspection économique n’a enregistré que 24 plaintes pour fraude à la facture.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect