Publicité
Publicité

Les futurs profs maîtrisent mal la langue française

Seuls 21% des étudiants de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui se destinent à l'enseignement ont réussi le test facultatif de maîtrise approfondie de la langue française.