"Les hommes qui se maquillent... le monde tourne-t-il encore rond?"

©BELGA

Ce dimanche, sur Facebook, Theo Francken a suscité la polémique. Le secrétaire d'Etat a commenté une publication sur le lancement de produits de lingerie sexy pour hommes.

 Voici la phrase qui fait polémique, aujourd'hui: "Les hommes qui se maquillent, qui portent de la lingerie, qui portent une sacoche, qui sont enceintes... Le monde tourne-t-il encore rond? Longue vie à l'homme ordinaire qui n'a pas besoin de toutes ces fadaises pour se sentir bien dans sa peau."

Ces mots proviennent de Theo Francken, dans en commentaire d'un article de presse sur la lingerie masculine.

Le message a rapidement suscité la polémique et le secrétaire d'Etat l'a adapté avant de le retirer. 

L'association flamande çavaria, qui défend les droits des homosexuels, bisexuels et transgenres, a exigé des excuses du secrétaire d'Etat et de son parti, la N-VA.

Tout qui ne se retrouve pas dans les stéréotypes de l'homme ou de la femme est blessé et marginalisé. On divise le monde en personnes "normales" et "anormales". Ce n'est pas l'image du monde que nous défendons.
L'association çavaria

"Le fait qu'un membre du gouvernement juge nécessaire de communiquer une telle opinion publiquement nous pousse à nous demander si le monde tourne bien rond", réplique encore çavaria. "Il est important que toute la société réagisse vigoureusement. Nous demandons à la N-VA de se distancer de tels propos et des excuses de Theo Francken nous paraissent tout à fait indiquées." 

De son côté, Bart De Wever a tranché: son collègue de parti ne doit pas présenter des excuses à la communauté gay. "Je ne pense pas que vous deviez vous excuser parce que vous avez des opinions", a déclaré De Wever à la VRT.

Il a estimé que Theo Francken n'avait pas parlé au nom du parti. "Si ces propos ne reflètent pas le point de vue parti, ils n'en sont pas moins l'opinion d'une personne et chacun a le droit d'avoir une opinion."

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect