Publicité
Publicité

Louis Vuitton en justice à Bruxelles pour défendre un énorme diamant

Face au groupe de luxe, un informaticien s'oppose devant le tribunal de l'entreprise à l'usage de la marque Sewelo, du nom du deuxième plus gros diamant du monde acheté par Louis Vuitton.