Luc de Brabandere sur la liste Ecolo pour l'Europe

Luc De Brabandere. ©Dieter Telemans

Après Olivier De Schutter, c'est le philosophe d'entreprise Luc de Brabandere qui rejoint les listes Ecolo.

Nouvelle recrue chez Ecolo où le philosophe d’entreprise Luc de Brabandere sera  4e suppléant sur la liste pour les élections européennes. A 70 ans, celui qui a dirigé la Bourse de Bruxelles en 1990-1991 se lance un nouveau défi.

"Je suis surtout là pour aider la liste. Ecolo est un parti sérieux. J’apprécie Philippe Lamberts et j’ai beaucoup d’estime pour Philippe Defeyt. Je me retrouve dans les valeurs qui sont défendues d’autant que le parti se montre plus ouvert aujourd'hui au monde des entreprises et au rôle joué par les entrepreneurs. C’est important pour moi", dit celui qui a installé en 1977 la première éolienne de Belgique dans son jardin!  

"Je me retrouve dans les valeurs qui sont défendues d’autant que le parti se montre plus ouvert au monde des entreprises et au rôle joué par les entrepreneurs."
Luc de Brabandere

Voici 40 ans, en 1978, Luc de Brabandere avait déjà été candidat sur les listes écologistes. Quelques années plus tard, au début des années 90, il a été membre du PSC à la demande de Philippe Maystadt, mais sans exercer de mandat. C’est l’époque où Philippe Maystadt en tant que ministre des Finances pilotait la réforme des marchés financiers belges. Luc de Brabandere a été directeur général de la Bourse de Bruxelles en 1990-91 après avoir dirigé le back-office de la Générale de Banque.

Luc de Brabandere est ce que l'on peut appeler un pensionné actif. Même s'il n'a plus le statut d'associé, il reste conseiller stratégique au Boston Consulting Group. Il enseigne aussi la philosophie à CentraleSupélec à Paris et à la Louvain School of Management à Louvain-la-Neuve. C'est à l'âge de 44 ans que cet ingénieur en mathématiques a décidé de se lancer dans des études de philosophie.

En 2000, il a aussi participé à la création de Cartoonbase, société destinée à promouvoir le cartoon humoristique comme vecteur de communication dans les entreprises. Il est l'auteur de nombreux livres notamment sur l'innovation et la créativité. Il tient aussi une chronique mensuelle dans L'Echo (la dernière en date est à lire ici).

"En fait, ce sont tous ces jeunes, chez Cartoonbase ou encore à l'université, qui me donnent de l'énergie", avait-il indiqué dans un entretien à L’Echo le 28 janvier 2017. "C'est pourquoi je reste optimiste pour le futur. Je suis persuadé que l'on pourra se sortir de toutes nos crises."

©Saskia Vanderstichele

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect