"Osez dire non à votre manager"

Selon une étude de l'UGent et de l'assureur NN, la moitié des travailleurs ont l’impression que leurs responsables ne prennent pas leur bien-être ou leur avis en considération. ©Antonin Weber / Hanslucas

Les Belges obtiennent un score de 6,5 sur 10 pour le bonheur au travail. Leur appréciation dépend surtout de l'attitude de leurs supérieurs.

Le bonheur au travail des Belges a été scanné par des experts de l’Université de Gand et l’assureur NN. Verdict? 6,5% se disent heureux au boulot et cela est essentiellement déterminé par la satisfaction à l’égard des supérieurs. L’autonomie, l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, l’épanouissement personnel et la satisfaction financière jouent aussi un rôle important. Mais la moitié des travailleurs ont l’impression que leurs responsables ne prennent pas leur bien-être ou leur avis en considération. Et la crise du Covid-19 n’a rien arrangé, notamment à cause du télétravail…

6,5%
6,5% des Belges semblent heureux au travail.

Que faire pour améliorer ce bonheur au travail? "Dans beaucoup de structures, le mode de management est encore orienté sur l’optimalisation des processus, la recherche du zéro défaut pour plus de performances. Les personnes qui se retrouvent à la tête d’équipes sont des experts et non des personnes en mesure de créer une vision inspirante. Dans ce type de structures, il y a très peu de place pour la confiance et les relations interpersonnelles", explique Laurence Vanhée, de la société de conseil Happyformance. Celle-ci propose quelques conseils aux équipes dirigeantes:


Impliquer les collaborateurs.
Oser se montrer vulnérable. "Il faut oser admettre ses propres limites et demander l’avis ou l’aide de l’équipe."
Laisser du temps pour le lien social. "Ne soyez pas avares en pause-café, favorisez des moments de rencontre et d’échange entre les collaborateurs."
Communiquer de manière transparente. "Il est important de ne pas enjoliver ni dramatiser les choses."

Les collaborateurs peuvent aussi participer à l’élan: "Faites savoir à votre manager quand vous avez besoin d’aide et osez dire 'non, pas maintenant' à vos collègues et à votre manager", conseillent les experts de l’enquête.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés