Paul Magnette ne sera pas candidat en France pour les européennes

©Frédéric Pauwels / HUMA

Dans une interview au journal Le Monde, Paul Magnette a refusé la première place sur les listes socialistes françaises, en vue du prochain scrutin européen. Il explique pourquoi.

Ce sera donc une invitation sans lendemain. Dans un entretien au Monde, Paul Magnette a annoncé qu'il ne sera pas le candidat du PS français aux élections européennes. Il refuse donc la proposition qui lui avait été faite par le secrétaire général du parti, Olivier Faure.

"Pour des raisons personnelles, je devais décliner sa proposition, qui m’honorait: je suis candidat à ma réélection comme bourgmestre de Charleroi en octobre prochain."
Paul Magnette
Bourgmestre de Charleroi



Il ajoute: "Actuellement, je veux exercer d'autres mandats. Et puis, on peut faire de la politique européenne d'un peu partout. Je l'ai fait comme ministre-président d'une région, comme bourgmestre ou comme mandataire national".

Paul Magnette voit les gauches espagnole, portugaise et grecque comme les mieux placées pour porter un message sur l'Europe. "Je note qu'une gauche européenne crédible renaît dans la péninsule ibérique. Le cas portugais est particulièrement intéressant puisqu'on mène là-bas une politique qui n'est ni anti-européenne, ni strictement axée sur l'austérité", estime-t-il.

Il y a quelques jours, Olivier Faure, Premier secrétaire du PS en France, voulait expérimenter un "gigantesque mercato" lors du prochain scrutin européen. Exemple: Paul Magnette aurait été candidat en France. Et Pierre Moscovici en Grèce. Le carolo s'était dit "flatté". Il a finalement décliné. 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés