analyse

Pierre Wunsch n'est plus le banquier central le mieux payé d'Europe

Pierre Wunsch, gouverneur de la Banque nationale. ©katrijn van giel

Le nouveau salaire annuel du gouverneur de la Banque nationale se monte à près de 455.000 euros, soit une baisse de 10%. Conséquence: Pierre Wunsch ne sera plus le banquier central le mieux payé de la zone euro.

Pour la deuxième fois en six ans, le gouverneur et le vice-gouverneur de la Banque nationale de Belgique (BNB) ont accepté de réduire leur salaire. La rémunération du gouverneur baisse de 10% pour atteindre 455.000 euros et celle du vice-gouverneur de 5%. Cette information a été révélée par nos confrères du Standaard et confirmée par la Banque nationale. En 2014, la rémunération des huit membres de la direction de l’époque avait déjà été réduite de 12%.

Plusieurs raisons expliquent cette baisse de salaire, commente le porte-parole Geert Sciot. «La Banque nationale souhaite mener une politique salariale socialement responsable. En outre, la différence entre la rémunération du gouverneur et celle des autres membres de la direction est très importante.» En 2019, la rémunération de Pierre Wunsch était de 506.606 euros, soit 45% de plus que celle des cinq directeurs. «Cette modification s’inscrit aussi dans le cadre d’un exercice portant sur la rémunération du personnel.»

Initiative de la direction

Le porte-parole souligne que c’est la direction qui a pris l'initiative de réduire le salaire du gouverneur. «Cette réduction de salaire n’a pas été imposée par le monde politique ou le Conseil de Régence.» Ce Conseil, qui est comparable à un Conseil d’administration, a approuvé cette mesure.

Ces dernières années, la rémunération du gouverneur a fait régulièrement l’objet de critiques. Jan Smets, le prédécesseur de Pierre Wunsch, était en 2016 le banquier central le mieux payé de la zone euro, si l’on en croit une étude comparative réalisée par l’agence de presse Bloomberg. En 2019, la rémunération de Pierre Wunsch était supérieure à celle de ses homologues des pays voisins et du président de la Banque Centrale européenne. L’an prochain, en passant à 455.00 euros et Pierre Wunsch devrait être rattrapé par son homologue allemand Jens Weidmann.

Le salaire brut ne représente cependant qu’une partie de la rémunération. Le porte-parole souligne que certains gouverneurs à l’étranger bénéficient d’autres avantages, car ils peuvent exercer d’autres mandats rémunérés. En Belgique, le gouverneur doit déduire la rémunération qu’il perçoit de mandats externes exercés dans le cadre de ses fonctions à la Banque nationale. La seule exception porte sur sa rémunération en tant qu’administrateur de la Banque des règlements internationaux. De plus, l’impôt des personnes physiques est plus élevé en Belgique que dans d’autres pays.

Ces dernières années, le comité de direction de la Banque Nationale a subi une cure d’amaigrissement. Depuis 2017, le nombre de membres du comité a été réduit de huit à six en deux étapes. La Banque Centrale européenne, la Bundesbank allemande et la Nederlandsche Bank aux Pays-Bas comptent six directeurs. La Banque de France fait exception et compte 13 directeurs.

Personnel de la banque

Pierre Wunsch veut non seulement modifier son salaire, mais aussi celui du personnel de la banque. Il souhaite réduire les augmentations barémiques automatiques. Cette modification reviendrait à une modération salariale, surtout pour les travailleurs les plus anciens. De plus, le gouverneur souhaite augmenter la partie variable de la rémunération.

Ces dernières années, la BNB a également été critiquée pour son personnel pléthorique. «La Banque nationale remplit plus de tâches que les autres banques centrales», rappelle Geert Sciot, qui se réfère entre autres au contrôle bancaire qui ne relève pas de l’autorité de la banque centrale dans la moitié des pays de la zone euro.

La Banque nationale a récemment fermé sa dernière agence régionale et son imprimerie. Par conséquent, elle s’est retrouvée avec du personnel d’exécution excédentaire et a lancé un programme de départ anticipé pour les employés de plus de 57 ans. Fin 2019, elle employait 1.734 employés.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés