Robert Waseige, ancien sélectionneur des Diables rouges, est décédé

Robert Waseige, en mars 2016. ©BELGA

Une figure emblématique du ballon rond s'est éteinte: Robert Waseige est mort à l'âge de 79 ans.

Robert Waseige n'est plus. Celui qui dirigeait les Diables rouges lors du Mondial 2002 (le fameux but de la tête de Wilmots annulé contre le Brésil), s'est éteint à l'hôpital de la Citadelle, à Liège, a annoncé la RTBF. Il y était hospitalisé depuis jeudi dernier, souffrant d'insuffisance cardiaque et de problèmes rénaux. Né à Rocourt (Liège), en août 1939, il allait avoir 80 ans.

Avant son passage à la tête de l'équipe nationale (1999-2002), Robert Waseige a effectué l'essentiel de sa carrière de joueur (défenseur) au RFC Liège et au Racing White, avant de devenir joueur-entraîneur, puis entraîneur à succès de Winterslag, où il reviendra en 1978 après le premier de ses deux séjours au Standard.

Il a aussi entraîné Lokeren, Liège, vainqueur de la Coupe de Belgique en 1990 contre le Germinal Ekeren (2-1), pendant dix ans (de 1983 à 1992), deux fois le RSC Charleroi, le Sporting de Lisbonne, l'Algérie, et enfin le Brussels, où il a mis fin à sa carrière après avoir sauvé le club de la relégation, en 2005. Depuis, il a toujours suivi de près les Diables rouges et le RFC Liège. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect