Scandale sexuel: "pas d'enquête en cours" sur Howard Gutman

©BELGA

L'ambassadeur américain en Belgique est accusé d'avoir recours à des prostituées, parmi lesquelles des mineures. Le parquet affirme qu'il n'y a aucune enquête en cours.

Aucune enquête relative à Howard Gutman, l'ambassadeur américain en Belgique, n'est en cours, a indiqué Jean-Marc Meilleur, le porte-parole du parquet. L'ambassadeur a été accusé mardi dans la presse américaine d'avoir recours à des prostituées, parmi lesquelles des mineures. Howard Gutman a nié et déploré ces allégations.

Le tabloïd New York Post a relaté mardi le récit d'une ancienne enquêteuse du Département d'Etat américain, Aurelia Fedenisn, qui prétend que l'ex-secrétaire d'Etat Hillary Clinton aurait couvert plusieurs scandales à caractère sexuel au sein de son administration. Une enquête au sujet de M. Gutman aurait ainsi été interrompue sur injonction du sous-secrétaire d'Etat.

Si de tels faits avaient eu lieu, le parquet de Bruxelles serait compétent pour mener une enquête et en informer les autorités américaines.

Le parquet fédéral ne mène aucun enquête à ce sujet non plus.

Arrivé en Belgique en 2009, Howard Gutman avait annoncé le mois passé qu'il quittera son poste le 23 juillet prochain.

Il y a quelques semaines, Exmar avait annoncé  la nomination d'Howard Gutman, au poste d'administrateur de la société. L'annonce avait été faite par Nicolas Saverys, le CEO de l'armateur, au cours de l'assemblée générale du groupe. La nomination aura lieu à la fin du mandat de Gutman en tant qu'ambassadeur le 23 juillet prochain.

Les Etats-Unis se positionnent plus que jamais comme fournisseur d'énergie dans un contexte de montée en puissance du pétrole et du gaz de schiste. Exmar, en tant qu'armateur à la tête d'une flotte de supertankers, espère profiter d'une partie de cette manne providentielle.

 

 

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés