Six mois pour trouver un emploi avec un reclassement

Retrouver un emploi après un licenciement en temps de coronavirus devient toujours plus long. ©Photo News

Selon Acerta, avec un outplacement, le délai moyen entre deux contrats est rallongé d'un mois et demi depuis 2020 et passe de 4,5 mois à 5,9 mois.

Selon une enquête d'Acerta, un travailleur bénéficiant d'un outplacement avait besoin de 5,9 mois en moyenne pour retrouver un job en 2020. C'est un mois et demi en plus qu'avant la crise. De plus, l'étude estime que le nombre de personnes licenciées à avoir retrouvé un emploi a diminué de 5% depuis 2020.

La pandémie et la crise économique sont passées par là, bien sûr. Mais Acerta, spécialisée dans les accompagnements de licenciement, explique aussi les délais plus longs par des raisons liées spécifiquement aux travailleurs.

Une bonne nouvelle tout de même

L’analyse, établie sur une base de données de 2.400 travailleurs ayant bénéficié d’un outplacement, souligne la difficulté psychologique de traiter un renvoi en temps de crise sanitaire. 

5%
Le nombre de personnes licenciées à avoir retrouvé un emploi a diminué de 5% depuis 2020.

 Elle constate également, auprès des travailleurs, une remise en question de leurs activités professionnelles et la possibilité d’un changement de cap total.

"Mais le pourvoi de certains emplois et métiers en pénurie nécessite une formation technique, de sorte qu'une transition rapide vers ces emplois n'était pas toujours possible", explique Benoît Caufriez, directeur d'Acerta Consult.

Acerta annonce avoir lancé 170% de projets d’outplacement supplémentaires en 2020. Ceci implique que de plus en plus d'employés licenciés durant la crise du coronavirus se verront accompagnés dans leur recherche d'emploi. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés