Publicité
Publicité

Socrates, l'"animal féroce", a été vaincu

Le Premier ministre portugais démissionnaire, José Socrates, battu dimanche aux élections législatives, a perdu le plus dur combat de sa carrière, victime de la crise de la dette mais aussi de son impopularité.