analyse

Sophie Wilmès veut orienter la diplomatie belge vers la relance post-Covid

La relance économique est une des priorités de la ministre des Affaires étrangères et du Commerce extérieur, Sophie Wimès. ©BELGA

La ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès compte mobiliser la diplomatie belge autour de la reprise post-Covid. Sa note d'orientation a été présentée devant le Parlement.

À peine remise du Covid-19, Sophie Wilmès (MR), la ministre des Affaires étrangères et du Commerce extérieur, présentait ce mercredi sa note d'orientation politique devant la commission des Relations extérieures du Parlement. Son portefeuille est l'un des plus stratégiques du gouvernement De Croo. L'ancienne Première ministre devra gérer la relance des relations internationales et commerciales du pays, dans un monde ralenti par la pandémie de coronavirus.

Premier constat, avec Sophie Wilmès, la diplomatie belge sera axée sur la reprise économique et les valeurs progressistes. "La Belgique étant une économie ouverte, elle aura besoin d'aller chercher tous les leviers disponibles à l'extérieur", dit une source dans l'entourage de la ministre. Les chantiers sont nombreux, pour un pays dont les exportations constituent le poumon économique, dans un monde en prise avec des autocraties de plus en plus assertives.

"La Belgique étant une économie ouverte, elle aura besoin d'aller chercher tous les leviers disponibles à l'extérieur."
Une source proche du cabinet de Sophie Wilmès

L'émancipation de l'Europe

L'élection du démocrate Joe Biden à la présidence des États-Unis présage le retour d'une relation privilégiée entre la première puissance mondiale et l'Europe, après des années de rapports tendus avec la Maison-Blanche. Ce mouvement de balancier impactera la Belgique. Mais, pour Sophie Wilmès, l'Europe doit s'émanciper davantage pour ne compter que sur elle-même, face aux "grands acteurs" de plus en plus assertifs dans le monde, comme la Russie, la Chine et la Turquie.

L'OTAN constitue pour la Belgique le lieu privilégié du dialogue avec Moscou, d'où l'idée de relancer le Conseil OTAN-Russie. "Quand nous avons des difficultés avec la Russie, nous devons pouvoir le dire dans la plateforme appropriée."

La diplomatie belge restera fidèle à son principe de dialogue, qui est d'éviter de rompre le contact. "On ne part pas, on reste, et on occupe le terrain différemment", ajoute cette source. C'est le cas avec la Biélorussie, où une révolte est réprimée dans la violence depuis plusieurs mois. La Belgique restera dans la ligne de l'Europe, qui sanctionne le dictateur Alexandre Loukachenko, "tout en conservant une relation avec la Biélorussie centrée sur la population". Les flux financiers seront redirigés vers la société civile et des facilités octroyées au niveau des visas belges.

L'évolution du régime turc inquiète également. Pour enrayer la spirale, il est également question de tenter de créer un agenda positif avec la Turquie, entre autres à travers l'OTAN.

Le Brexit est un autre dossier crucial pour la Belgique qui est le quatrième pays le plus touché par la sortie du Royaume-Uni de l'UE. Plus de 40.000 emplois sont menacés par un retrait dur des Britanniques, au cas où les négociations d'un accord de libre-échange entre les deux zones n'aboutissent pas.

40.000
Plus de 40.000 emplois sont menacés par un retrait dur des Britanniques, au cas où les négociations d'un accord de libre-échange entre les deux zones n'aboutissent pas

Relance du commerce extérieur

La partie commerciale du portefeuille de Sophie Wilmès est importante pour dynamiser la relance. Pour la première fois depuis 2011, cette compétence est détenue par le ministre des Affaires étrangères. L'enjeu sera d'assurer une coordination entre les entités fédérées, cette matière étant portée par les régions et le gouvernement fédéral. L'expérience de la ministre au "16 rue de la Loi" sera déterminante, vu les capacités de démineur que requiert cette fonction.

Les missions économiques, vitales pour les exportations, reprendront inévitablement. Plusieurs pays prioritaires sont sur la liste (Royaume-Uni, Espagne, France, Pays-Bas, États-Unis, Chine, Japon, Australie).

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés