Tom Dechaene vers un deuxième mandat à la BNB

©Photo News

Le banquier avait été nommé pour six ans en 2014 avec l'étiquette N-VA. Son nom ne semble pas indisposer l'aile gauche du gouvernement De Croo.

Le grand bal des nominations se prépare au sein de la nouvelle majorité Vivaldi. Lundi soir, le conseil des ministres restreint, le Kern, devait statuer sur la prolongation du mandat de Tom Dechaene comme directeur à la Banque nationale de Belgique (BNB). Finalement, le point n'a pas été abordé par Alexander De Croo et ses vice-Premier ministres.

Un report qui interroge évidemment sur la volonté des nouveaux partenaires de maintenir un homme aux compétences reconnues, mais qui fut placé à la BNB par la N-VA via son ancien ministre des Finances Johan Van Overtveldt. C'était fin 2014. Aujourd'hui, socialistes et écologistes sont-ils prêts à faire rempiler pour six ans le sexagénaire qui représente la BNB au sein du Conseil de surveillance prudentielle de la Banque centrale européenne? Il n'y a pas d'opposition formelle vis-à-vis de Tom Dechaene qui est également soutenu par Alexander De Croo, a appris L'Echo.

Toutefois, le gouvernement préfère que la BNB se prononce elle-même avant de confirmer la prolongation. Son conseil de régence doit se réunir mercredi à ce sujet, le mandat de six ans venant à échéance le mois prochain.

Les nominations à la BNB sont parfois polémiques. Fin 2018, le CD&V avait obtenu pour Steven Vanackere (ex-ministre des Finances) un poste au comité de direction de la BNB. PS et Ecolo/Groen avaient alors fustigé le caractère politique de la désignation et l'absence de femmes au sommet de l'institution. Les deux tendances sont aujourd'hui dans la majorité.

Et on ne compte toujours que des hommes parmi les cinq directeurs qui épaulent le gouverneur Pierre Wunsch.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés