Un an pour éradiquer la peste porcine

©Belgaimage

Suite à la découverte de cinq cadavres de sangliers potentiellement positifs à la peste porcine africaine en province de Luxembourg, la Wallonie a interdit la circulation forestière dans la zone affectée et la chasse. Cette dernière devrait y être interdite pendant au minimun une année.

Promeneurs, envie d'une balade dans les Ardennes belges? Il va falloir y renoncer.
Chasseurs, vous chassez dans la région? Il va falloir également y renoncer. Explications. 

Cinq cas recensés, pour l'instant

Pour rappel, deux sangliers infectés ont été retrouvés morts jeudi dernier sur le territoire de la commune d'Etalle, en province de Luxembourg. Des échantillons de trois nouveaux sangliers potentiellement porteurs étaient en cours d'analyse ce week-end. Les autorités européennes ont envoyé une équipe d'experts pour épauler la Belgique dans ses efforts. Le pays doit exécuter les mesures qui ont été arrêtées dans le cadre de la stratégie européenne de lutte contre la peste porcine africaine.

"Beaucoup d'autres cadavres sont à l'analyse. On va arriver à des dizaines voire 300, 400 sangliers, selon ce que les experts nous annoncent",  a indiqué Réne Collin, ministre de l'agriculture, qui rencontrait ce matin le commissaire européen à la santé, le Lituanien Vytenis Andriukaitis.

Car après avoir interdit la chasse et le nourrissage dans la zone de la province de Luxembourg touchée par la peste porcine africaine, le ministre wallon de l'Agriculture, René Collin, va également interdire dès ce lundi la circulation sur les chemins et sentiers forestiers, afin d'éviter la dispersion des sangliers atteints.

Cette stratégie inclut notamment:

→  L'interdiction totale de chasse dans la zone concernée
→  Une limitation stricte de l'accès à cette zone
→  La recherche active des cadavres des bêtes

Interdiction de chasse

©Belgaimage

L’expérience tchèque montre qu’il faudra au moins deux ans avant d’éradiquer la peste porcine de nos forêts, pour autant que la zone de confinement soit strictement respectée.

La Lituanie et l’Est de la Pologne ont aussi connu des épizooties de peste porcine. Leur gestion a connu des bonheurs divers. L'expert européen dépêché en Belgique a ainsi présenté la stratégie tchèque aux bourgmestres et aux chasseurs de la zone de confinement.

Les bonnes pratiques?

 Interdiction ou limitation stricte de la chasse et de la circulation en forêt pendant un an. Ces mesures permettent d'éviter le déplacement rapide de bandes de sangliers. Durant cette période, une observation minutieuse sera mise en œuvre pour détecter les indices de progression, essentiellement en récupérant les cadavres et carcasses.

L’enlèvement des dépouilles ne pourra se faire que par du personnel du Département Nature et Forêt (DNF), dans des conditions précises.

Conscientiser les citoyens: un numéro d’appel spécifique a été mis en place : le 1718. Toute personne découvrant un nouveau cadavre est priée d'appeler ce numéro. Un protocole de recherche et de réaction doit être communiqué aux chasseurs qui participent activement à la détection d’animaux infectés.

→ À l'issue d'un an d’observation et de surveillance, une zone d’éradication sera décidée. L'ensemble du cheptel de sangliers devra y être détruit. Au mieux la chasse ne pourrait donc reprendre normalement qu’à l’horizon 2020 sur le territoire confiné. Pour l’heure, l’interdiction de la chasse court jusqu’au 15 octobre.

Blocus sur les élevages de porcs

Outre les chasseurs et les promeneurs, le monde agricole est également astreint à des mesures strictes de décontamination des engins qui travaillent à proximité des bois de la zone. Les élevages porcins y font également l’objet d’un véritable blocus.

©REUTERS

De nouvelles réunions de concertation sont prévues avec les bourgmestres du sud-Luxembourg, mais aussi avec les préfets des départements français voisins et les autorités luxembourgeoises.

Il apparaît de plus en plus évident que le virus a bien été "importé" dans notre pays via des déchets ménagers. "La souche la plus proche est à 1.000 kilomètres de nos frontières. Cela ne peut pas provenir de transports d’animaux. Ils n’auraient pas survécu au voyage s’ils avaient été infectés avant le départ. Restent donc des déchets qui auraient été infectés à l’Est avant d’être rejetés en Belgique et d’entrer en contact avec les sangliers omnivores," analyse-t-on au cabinet Collin.

 Actuellement, cinq cadavres de sangliers sont donc potentiellement positifs à la peste porcine africaine

Balades interdites

René Collin, a également interdit dès ce lundi la circulation sur les chemins et sentiers forestiers, afin d'éviter la dispersion des sangliers atteints.

On ne laissera pénétrer dans la forêt que celles et ceux qui vont travailler à détecter et prélever des cadavres de sangliers, probablement pendant un délai d'un mois. Pas d'organisation d'événements donc, pas de travaux forestiers. Ce sera d'application dès ce lundi dans la zone des 63.000 ha concernés.
René Collin
Ministre wallon de l'agriculture


Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés