Un code de bonne gouvernance "new-look" pour PME

Le code de bonne gouvernance constitue une excellente "boîte à outils" pour les PME, selon le président de l'UCM, Pierre-Frédéric Nyst.

Un code de bonne gouvernance destiné spécifiquement aux PME vient d'être publié. Gestion de risques, conseil d'avis ou encore plan de succession y sont abordés.

L'Union des classes moyennes (UCM) lance ce vendredi un nouveau code afin d'aider les entrepreneurs indépendants et les sociétés non cotées à améliorer leur gouvernance. Héritier du code Buysse, créé en 2005, ce guide de bonnes pratiques a été "revu et amélioré" sous la houlette de Bernard Thuysbaert du cabinet Deminor.

Si le public auquel il s'adresse est vaste, un grand travail de sensibilisation sera nécessaire pour le populariser. D'après une enquête de Deminor, à peine 27% des PME ont en effet déjà entendu parler du code Buysse, auquel ce document succède. Il y a donc de la marge! Aucun problème, nous assure le président de l'UCM, Pierre-Frédéric Nyst, qui se dit prêt à "prendre son bâton de pèlerin et répandre la bonne parole". Car, il en est convaincu: ce code constitue une "boîte à outils" extrêmement utile pour les PME.

Ces dernières, poursuit-il, ne sont "pas de grandes entreprises en modèle réduit" et il était donc nécessaire de disposer d'un texte actualisé leur permettant de se retrouver pleinement. Pour y parvenir, "sa rédaction a impliqué des patrons d'entreprises de taille moyenne, mais aussi de toutes les organisations professionnelles qui en sont proches", assure Bernard Thuysbaert.

Les conseils d'avis: un must

Et en termes de contenu, que contient le code exactement? Une multitude de recommandations "pratiques et concrètes". Elles vont de l'importance d'une bonne délimitation des rôles entre dirigeants à celle de la définition claire d'une stratégie, en passant par la nécessité d'une politique de gestion de risques. L'introduction du document est claire: "En suivant les recommandations proposées, l'entreprise peut plus facilement réaliser les objectifs qu'elle s'est fixés."

"Les entreprises qui disposaient d'un conseil d'avis se sont souvent montrées plus résilientes que les autres lors de la crise."
Bernard Thuysbaert
Managing partner Deminor

Notable: un chapitre entier est consacré à l'intérêt pour les PME de se doter d'un conseil d'avis, incluant des membres externes, afin de soutenir les dirigeants sur certains aspects cruciaux de la gestion. "Ces conseils constituent un outil qui fonctionne vraiment et la crise actuelle l'atteste. Les entreprises qui en disposaient se sont souvent montrées plus résilientes que les autres", note Thuysbaert. Pour qu'ils soient efficaces, il convient toutefois de réunir ces conseils au moins quatre fois par an et de les instituer pour une période minimale de deux ans, suggère le code.

Plan de succession

Assurer la pérennité de son entreprise, en pensant suffisamment tôt à élaborer un plan de succession, voilà une autre recommandation fondamentale. "Aujourd'hui, on trouve des sociétés à vendre et transmettre tant qu'on veut, mais des repreneurs, on n'en trouve malheureusement pas. C'est un désastre à l'échelle européenne", note Pierre-Frédéric Nyst, soulignant dès lors l'intérêt de toutes les mesures de nature à favoriser la transmission.

"Il faut faire preuve d'anticipation, en pensant à la manière d'intégrer des personnalités externes à la famille."
Pierre-Frédéric Nyst
Président de l'UCM

Le problème est vaste et ancien, mais un travail d'éducation peut déjà être mené au niveau des dirigeants d'entreprises, principalement familiales. "Ce n'est pas à 75 ans qu'il faut commencer à penser à l'avenir. À ce moment, il est souvent trop tard, car les personnes de qualité ont déjà quitté la boîte vu qu'elles ne disposaient pas de perspectives. Il faut faire preuve d'anticipation, en pensant à la manière d'intégrer des personnalités externes à la famille", illustre Bernard Thuysbaert.

Au-delà, un travail beaucoup plus large devrait être mené pour faire en sorte que les jeunes aient plus souvent l'envie d'entreprendre, insistent les deux hommes. Un vrai sujet là aussi, mais qui dépasse cependant de loin la portée du code...

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés