Un directeur pour le réseau Wallonie-Bruxelles Enseignement

Julien Nicaise a notamment été le chef de cabinet adjoint du ministre Jean-Claude Marcourt (PS). ©BELGA

Julien Nicaise, l'actuel directeur de l'Académie de recherche et d'enseignement supérieur, devrait diriger d'ici quelques mois le réseau Wallonie-Bruxelles Enseignement. Il était notamment en compétition face à Gregor Chapelle, le directeur général d'Actiris. Le réseau Wallonie-Bruxelles Enseignement chapeaute environ 150.000 élèves et 25.000 enseignants en Belgique francophone.

L'administrateur de l'Académie de recherche et d'enseignement supérieur (ARES), Julien Nicaise, devrait diriger d'ici le printemps prochain le réseau d'enseignement officiel Wallonie-Bruxelles Enseignement (WBE), a appris ce lundi l'agence Belga. A la direction de l'ARES depuis 2014, cet ancien chef de cabinet-adjoint du ministre Jean-Claude Marcourt, a été retenu par un jury d'experts indépendants désignés par le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles comme le meilleur candidat pour ce poste. 

Julien Nicaise était en compétition avec deux autres candidats étiquetés PS tout comme lui, à savoir Grégor Chapelle, le directeur général d'Actiris, et Annick Bratun, préfète coordonnatrice de zone chez Wallonie-Bruxelles Enseignement.

Le choix du jury indépendant sera officiellement évoqué la semaine prochaine en Bureau du Parlement, puis voté en séance plénière. Il sera ensuite soumis au gouvernement de la fédération Wallonie-Bruxelles qui désignera alors officiellement le nouvel administrateur général. Julien Nicaise devrait alors selon toute vraisemblance prendre ses fonctions dès mars ou avril prochain déjà.

Désormais autonomisé, le réseau WBE regroupe depuis 2019 tous les établissements relevant de l'ancien réseau d'enseignement organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles, soit quelque 150.000 élèves et 25.000 enseignants. L'été dernier, Renaud Witmeur, le patron de la Sogepa, avait été retenu pour diriger ce réseau à l'issue d'une première procédure de sélection. Celui-ci avait toutefois retiré sa candidature en octobre dernier, le gouvernement de la Fédération n'ayant pas accédé à ses prétentions salariales.

Le départ prochain de Julien Nicaise vers WBE ouvrira logiquement la procédure pour sa propre succession à la direction de l'ARES. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés