Publicité
Publicité

Un indépendant sur cinq présente des signes précurseurs de burn-out

Même s’il craque moins vite que le salarié, l’indépendant n’échappe pas au syndrome du burn-out. En cause: la charge de travail, les contraintes de résultats et, parfois, les clients difficiles.