Publicité

Une reprise masquée, mais en présentiel à 100% dans le sup'

©BELGA

Le présentiel intégral sera possible dans les hautes écoles et les universités dès la rentrée. Pas question cependant de se passer du masque dans les espaces intérieurs.

La vie étudiante quasi normale, les jeunes s'apprêtent à la retrouver. La ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Glatigny (MR), a confirmé ce mercredi que les cours dans les universités et hautes écoles pourront reprendre en présentiel à 100% à la rentrée.

Après consultation des experts sanitaires et des acteurs de l'enseignement, quelques balises ont toutefois été fixées. Le port du masque dans les auditoires et les salles de cours restera obligatoire, tout comme lors des déplacements en intérieur, tandis qu'une attention particulière devra être portée à l'aération des locaux. Des contraintes certes, mais minimes par rapport aux gains en termes de bien-être pour les jeunes que devrait constituer ce retour au présentiel.

Les cours dans les universités et hautes écoles pourront reprendre en présentiel à 100% à la rentrée.

Les bibliothèques seront également accessibles à 100% de leur capacité, moyennant le port du masque toujours. Quant aux activités étudiantes, qu'elles soient sportives ou folkloriques, elles seront autorisées dans le respect des protocoles sectoriels et des règles régionales éventuelles.

Le taux de vaccination plus faible dans la capitale n'aura donc pas d'impact sur le port du masque, qui sera requis dans tous les établissements de la Fédération Wallonie-Bruxelles, mais bien sur les activités étudiantes et sur la fréquentation des restaurants. En Région bruxelloise, les règles resteront un peu plus strictes pour l'instant.

La ministre Glatigny indique par ailleurs qu'elle renforcera ses contacts avec les Régions afin de favoriser les initiatives permettant aux étudiants de se faire vacciner directement sur site.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés