Publicité
Publicité
Publicité

Union sacrée pour les oiseaux

Chasseurs et naturalistes partagent le même objectif: sauver la petite faune des plaines menacées par une agriculture trop intensive. Et l’on ne parle pas ici d’espèces exotiques menacées par la fonte des glaces ou le braconnage dans les grandes plaines africaines. Non, il s’agit de la tourterelle des bois, du moineau, de certaines mésanges, de l’hirondelle ou du martinet, de la perdrix grise...