1890, le numéro d'urgence pour les entrepreneurs wallons

Pierre-Yves Jeholet au lancement du numéro 1890 ©BELGAONTHESPOT

La Région wallonne vient de lancer un guichet unique à destination des entrepreneurs. Joignable par mail ou par téléphone au 1890, ce guichet se définit comme la porte d'entrée d'orientation et d'information pour les entrepreneurs.

La mise en scène est dans le pur style du café-théâtre. Elle se joua devant une centaine de professionnels de l’accompagnement d’entreprise réunis dans les anciens bâtiments de la Bourse de Namur ce vendredi. Sur scène, un comédien joue le rôle d’un boulanger du Brabant wallon.

En contact avec une conseillère du Guichet unique pour les entreprises jointe par téléphone au 1890, l’ami est désemparé depuis que sa compagne, enceinte, ne peut plus l’aider dans son atelier. À l’autre bout "fil", la conseillère tente de le calmer et l’oriente vers les bons services afin qu’il puisse trouver rapidement un employé pour l’épauler dans sa boulangerie.

- "Avez-vous un conseiller au Forem?" lui demande-t-elle.

- "Non."

- "Je vais alors vous renvoyer vers un conseiller Forem dans le cadre d’un engagement. Je vais également vous transmettre les informations sur les aides Sesam pour engager un demandeur d’emploi ainsi que les informations sur le label artisan."

"Le 1890, c’est la porte d’entrée régionale d’orientation et d’information pour toute personne qui démarre une activité."
Jean-Pierre Di Bartolomeo
Président du comité de direction de la Sowalfin

Ainsi s’achève cette tranche de vie. Un cas parmi des centaines d’autres comme celui de cet homme d’affaires de la région d’Eupen qui s’informe au 1890 sur les aides et les démarches à suivre pour ouvrir une filiale de son entreprise en Allemagne.

Le call center des patrons

Si jusqu’ici, il fallait souvent s’armer de patience et se munir d’un kit d’exploration pour s’informer sur les mesures destinées à accompagner les entrepreneurs en Wallonie tant les opérateurs sont nombreux et dispersés à travers tout le territoire, le tout nouveau Guichet unique lancé vendredi s’apparente à une révolution. Enfin, dirons certains! "Les artisans ont le nez dans le guidon et ils ont peu de temps à consacrer aux aides. Nous avons trop peu d’entreprises ou de trop petites tailles et elles exportent trop peu. On doit absolument les encadrer, les accompagner. Le 1890, ce n’est pas de l’accompagnement ni du conseil aux entreprises, c’est l’orientation vers les structures qui existent en Wallonie. Nous devons être le plus efficient possible au service de nos entreprises", a expliqué Pierre-Yves Jeholet, le ministre de l’Economie (MR).

Joignable par mail (www.1890.be), par téléphone via le 1890 du lundi au vendredi de 12h à 19h et dès le mois de mars sur rendez-vous, ce centre d’accueil sera désormais le canal de référence pour les entrepreneurs. Il abritera toutes les informations utiles à connaître, que l’on soit candidat entrepreneur à la recherche d’informations par exemple pour développer son entreprise ou entrepreneur en activité qui souhaite être reconnu comme artisan ou en savoir plus sur les démarches à entreprendre pour se développer à l’international.

Logé au sein de la Sowalfin, un outil d’aide au financement des petites entreprises, le guichet unique est le premier véritable projet issu de la fusion des outils financiers lancée par le gouvernement wallon et qui se matérialisa notamment par la reprise des services de l’Agence pour l’entreprise et l’innovation par la Sowalfin. "Derrière ce guichet, il y a l’ADN de la Sowalfin qui veut que l’on mette l’entrepreneur au centre. L’entrepreneur doit se concentrer sur son métier, ses marges et son volume de vente. Nous sommes là pour lui faciliter l’accès à l’information. Le 1890, c’est la porte d’entrée régionale d’orientation et d’information pour toute personne qui démarre une activité", assure de son côté Jean-Pierre Di Bartolomeo, le président du comité de direction de la Sowalfin.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect