Publicité
Publicité

Affaire Wesphael : "du jamais vu!"

Une première belge. L'avocat de Bernard Wesphael a saisi ce mercredi le Parlement wallon et le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Maître Mayence demande que les deux assemblées analysent la légalité et l'opportunité du mandat d'arrêt à l'encontre de son client. Le parquet de Bruges a déclaré que les blessures et l'examen toxicologique de la victime "n'allaient pas dans le sens d'un suicide". Le Parlement wallon qui se penchait sur la levée de l'immunité n'a pris aucune décision.