Publicité
Publicité

André Flahaut cherche 150 millions d'euros

©Photo News

Le ministre du budget de la Fédération Wallonie-Bruxelles va devoir intégrer une nouvelle donne dans sa feuille de route budgétaire: la cotisation de responsabilisation des pensions qui date de 2014. Elle n'avait pas été prévue dans le budget l'an dernier. Le trou budgétaire se creuse de 8,4 millions.

La facture s'alourdit pour l'ajustement budgétaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles. L'an dernier, la fédération n'avait pas pris en compte la cotisation de responsabilisation des pensions, un héritage de la 6e réforme de l'état. Résultat, une somme de 8,4 millions d'euros vient s'ajouter au trou de 150 millions que la fédération doit déjà combler pour ajuster son budget 2015, dénonce l'opposition MR.

André Flahaut, qui a en charge le bvudget pour la fédération, a démenti l'interprétation faite par le MR de la situation. Les 8,4 millions d'euros qui seront nécessaires pour acquitter cet arriéré de paiement ont déjà été intégrés dans le périmètre de l'effort à fournir lors de prochain ajustement, soit quelque 150 millions d'euros.

Interrogé lundi en commission du Parlement par le député Georges-Louis Bouchez (MR, opposition), le ministre du Budget de la Fédération André Flahaut a reconnu cette nouvelle contrainte, confirmant au passage le tour de passe-passe budgétaire auquel s'est livré le précédent gouvernement de la Fédération concernant le paiement de cette cotisation de responsabilisation-pensions, un mécanisme qui, comme son nom l'indique, vise à responsabiliser les entités fédérées face à leur politique de recrutement de fonctionnaires et les charges que cela représente en termes de pensions.

Ainsi, a détaillé M. Flahaut, la cotisation de responsabilisation-pensions due par la Fédération en 2013 a été payée sur son budget de... 2014. Une pratique, qui semble-t-il, a également eu cours les années précédentes.

Un aveu de faiblesse qui a énervé le MR, dans l'opposition au niveau régional et communautaire. Le député Georges-Louis Bouchez avait déjà interpellé le ministre sur  cette question en janvier dernier, sans reçevoir de réponse satisfaisante, dit-il. 

Fin 2013, lors de l'élaboration du budget 2014, le gouvernement sortant n'avait également pas prévu de ligne budgétaire pour payer cette cotisation cette année-là non plus, soit 8,4 millions d'euros. Après les élections de mai, le nouveau gouvernement a présenté en octobre l'ajustement pour le budget 2014, sans réserver non plus l'argent nécessaire pour payer cette cotisation qui n'a à ce jour toujours pas été acquittée.

L'argent nécessaire devra dès lors être trouvé lors de l'ajustement du budget 2015, a admis lundi M. Flahaut devant les députés.

Le budget 2015 de la Fédération devra donc payer à la fois la cotisation de responsabilisation-pensions pour 2015, mais aussi celle de 2014, soit plus de 16 millions d'euros au total.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés