Carolorégienne: 4 ans avec sursis pour Despiegeleer

Affaire jugée. C'est l'ancien échevin carolo Claude Despiegeleer qui a été le plus lourdement condamné dans le dossier des logements sociaux de "La Carolorégienne".

Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné, ce mercredi 23 juin 2010, l'ancien échevin carolo Claude Despiegeleer à quatre ans de prison avec sursis partiel pour ce qui dépasse la détention préventive, dans le dossier de la gestion frauduleuse des logements sociaux de "La Carolorégienne". Les autres prévenus ont été condamnés à des peines allant de trois mois à un an de prison, toujours assorties du sursis.

L'ancien sénateur, Francis Poty, et les anciens échevins, Serge Van Bergen et André Liesse, ont été condamnés à la même peine: six mois de prison et 2.750 euros d'amende, avec sursis de trois ans, tout comme l'ancien directeur de la société, Luc Frère. Autre ancien directeur de "La Carolorégienne", Alain Carlier a été condamné à un an de prison et 5.500 euros d'amende, toujours avec sursis.

Ancien responsable technique, Jean-Pol Tison a été condamné à huit mois de prison assortis d'un sursis et 2.750 euros d'amende. Alors commissaire du gouvernement wallon, Jean-Claude Henrotin a été condamné à quatre mois de prison et 2.750 euros d'amende, avec sursis.

Maurice Bruneel et René Boucheron, deux responsables administratifs, ont été condamnés à trois mois de prison et 5.500 euros d'amende, avec sursis.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés