Des prêts à taux zéro pour les garanties locatives en Wallonie

Chaque année, 12.000 ménages voulant louer une résidence principale et 8.000 demandeurs pour un bail étudiant pourraient solliciter un prêt pour la constitution de la garantie locative. ©BELGAIMAGE

Dès le 3 mai, la Région wallonne va octroyer des prêts à taux zéro afin d'aider certains candidats locataires à financer leur garantie locative.

C’est un vieux dossier wallon qui voit enfin le jour. Dans la foulée de la grille indicative des loyers validée il y a déjà plus d’un an, le gouvernement wallon a adopté ce jeudi l’idée de permettre aux pouvoirs publics d'intervenir afin d’aider certains particuliers à financer leur garantie locative dans le cadre d’un bail d'habitation. Le coup de pouce prendra la forme d’un prêt à taux zéro à destination des candidats-locataires, qui sera accessible dès le 3 mai 2021 pour les baux de résidence principale, de colocation et étudiants, en fonction des revenus des demandeurs.

"Cette mesure devrait créer une bulle d’air pour les CPAS, qui seront libérés d’une partie d’une mission chronophage et budgétivore."
Christophe Collignon
Ministre du Logement

Dans un souci de lutte contre les discriminations dans l’accès au logement, Christophe Collignon, le ministre socialiste en charge du Logement en Wallonie, estime que cette mesure "permettra aux candidats-locataires de constituer leur garantie locative relative à un bail d’habitation et aux propriétaires de disposer de la garantie quels que soient les candidats. Cette mesure devrait aussi créer une bulle d’air pour les CPAS, qui seront libérés d’une partie d’une mission chronophage et budgétivore."

Deux à trois ans maximum

Les demandes seront prises en charge par la Société wallonne du crédit social et analysées notamment en fonction du montant des revenus du demandeur. La durée du remboursement du crédit est, elle, fixée en fonction des capacités financières du demandeur. "Le remboursement se fait maximum sur une durée de 36 mois pour les prêts relatifs à un bail de résidence principale ou de colocation. Il se fait sur une durée maximum de 24 mois pour les prêts relatifs à un bail étudiant."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés