Publicité

Di Rupo veut mobiliser 3,1 milliards pour Get Up Wallonia

©BELGA

En additionnant le budget de Get Up à celui du plan de relance européen et du plan de transition, la Wallonie disposera d’une force de frappe de 5 à 6 milliards pour financer sa relance.

C’est probablement la dernière ligne droite pour l’élaboration du plan de relance wallon Get Up. Après des mois de réflexion à travers différents groupes de travail et une petite mise au vert pour les ministres durant la journée de samedi, le gouvernement wallon PS-MR-Ecolo a repris ses travaux cette semaine en attaquant de front deux dossiers : l’ajustement budgétaire 2021 et l’élaboration du plan de relance Get Up Wallonia.

D’après nos informations, les discussions avanceraient plutôt bien. Mardi soir, les ministres sont ainsi parvenus à s’accorder sur l’ajustement budgétaire en dégageant de nouveaux moyens financiers afin de remplir les réserves Covid pour l’année. L’argent devra notamment servir à financer de nouvelles primes à destination des entreprises toujours touchées par les mesures de confinement.

Le premier tri de Di Rupo

Mais à côté de l’important chapitre budgétaire, le gouvernement doit surtout atterrir sur son plan de relance.

Les 51 actions reprises dans le rapport du comité stratégique rendu au gouvernement fin avril représentent un investissement global de 7 milliards d’euros!

La principale difficulté qui attendait les ministres samedi a été de procéder à un premier tri parmi toutes les fiches proposées par le comité stratégique dans le cadre des travaux menés autour de Get Up Wallonia depuis plusieurs mois. D’après une première estimation budgétaire, les 51 actions reprises dans le rapport du comité stratégique rendu au gouvernement fin avril représentent un investissement global de 7 milliards d’euros! Face à un tel montant, malheureusement impayable pour la Wallonie actuellement, le ministre-président socialiste Elio Di Rupo a opéré un premier tri et synthétisé les mesures essentielles dans une note distribuée aux ministres mardi.

D’après nos informations, le ministre-président suggère à son gouvernement de mobiliser 3,099 milliards dans le cadre du plan de relance Get Up. Outre des mesures reprises du rapport des experts, cette enveloppe budgétaire financera des fiches proposées par les ministres.

Répartition politique

La méthodologie du plan mis sur la table par le ministre-président lors d'une réunion ce mercredi midi reprend les axes du plan rédigé par les experts universitaires du comité stratégique.

Les trois partis de la majorité doivent s’accorder sur une répartition budgétaire entre familles politiques.

Parmi les grands chantiers retenus dans la déclinaison wallonne du plan de relance, et qui font l’objet de négociations entre partenaires politiques de la majorité, le gouvernement devrait mettre l’accent sur la formation en alternance, l’accès au logement, la reconversion des friches industrielles, la rénovation des bâtiments et au niveau de la mobilité, sur un report modal du transport.

La négociation est évidemment politique. Ainsi, à côté du choix des différents chantiers à mener, les trois partis de la majorité doivent s’accorder sur une répartition budgétaire entre familles politiques. Elio Di Rupo a proposé au MR et à Ecolo de répartir le budget de 3,099 milliards en trois enveloppes entre PS, MR et Ecolo suivant la clé D’hondt.

Moyens financiers additionnés

Aux dernières nouvelles, le gouvernement espère arriver à un accord d'ici à la fin de semaine et présenter dans la foulée sa stratégie de relance qui va au-delà du plan Get Up.

5 à 6
milliards d'euros
En additionnant le budget du plan wallon Get Up à celui du plan de relance européen et du plan de transition, la Wallonie disposera d'une enveloppe de 5 à 6 milliards pour financer sa relance.

L’intention du gouvernement est d’accrocher le volet wallon Get Up au plan de relance européen et au plan wallon de transition élaboré par la Wallonie en début de la législature. En cumulant les 3,099 milliards de Get Up, le 1,45 milliard accordé par l’Europe dans le cadre du plan de facilité pour la reprise et la résilience et les moyens (revus à la baisse) mobilisés dans le cadre du plan de transition, la Wallonie pourrait profiter d’une force de frappe de près de 5 à 6 milliards pour financer sa relance ces prochaines années.

Le résumé

  • Le gouvernement wallon va mobiliser plus de 3 milliards pour financer son plan de relance Get Up Wallonia.
  • L'effort sera mis sur la formation en alternance, la reconversion des friches industrielles, le logement et le report modal dans le transport.
  • En additionnant les budgets du plan européen et ceux du plan wallon de transition, la Wallonie disposera d'une enveloppe de près de 5 à 6 milliards pour financer sa relance.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés