portrait

Frédéric Frenay, le juge en charge du dossier Nethys, marche sur des œufs

Frédéric Frenay, le discret juge d'instruction liégeois qui a placé François Fornieri et Stéphane Moreau sous mandat d'arrêt, est du genre à fuir la lumière.

À Liège, deux juges sont en charge des dossiers économiques et financiers. D'un côté, on a Philippe Richard, dont certains disent "qu'il parlerait même à des caméras de parking" tellement il aime la notoriété. De l'autre, on trouve Frédéric Frenay qui semble cultiver la discrétion comme art de vivre. On vous épargne les détails, mais il a fallu faire preuve d'ingéniosité pour vous présenter cette rare photo de l'homme qui, au cours des derniers jours, a envoyé François Fornieri, CEO de Mithra, et Stéphane Moreau, ex-CEO de Nethys, derrière les barreaux.

Jeune quiquagénaire, marié à une juge de paix, Frédéric Frenay aura fort à faire avec ce dossier Nethys. En face de lui, il a quelques-uns des meilleurs avocats de la place, prêts à sauter sur la moindre erreur de procédure pour lui barrer la route. C'est d'ailleurs de cette façon qu'il a débarqué dans le dossier Nethys. Avant lui, c'est le juge Philippe Richard qui se chargeait des instructions liées à Stéphane Moreau.

"Il se caractérise par sa droiture et sa rigueur. C'est un méticuleux."
Un magistrat fédéral, au sujet du juge Frenay

Mais, en 2015, à la faveur d'une requête en récusation, le juge Richard a fait un pas de côté. À propos de requête en récusation, Frédéric Frenay vient d'en essuyer une, déposée par un avocat impliqué dans le dossier Nethys. D'après nos informations, la cour d'appel de Liège a rejeté celle-ci. Dans le cas contraire, le juge Frenay aurait été débarqué du dossier.

En recherche de la vérité judiciaire

Il faut avouer que les relations entre les avocats liégeois et le juge Frenay ne sont pas toujours au beau fixe. "Il se livre à une véritable chasse à l'avocat. Il y a de plus en plus de perquisitions de cabinets d'avocats. On a l'impression que dès qu'il peut avoir un avocat en ligne de mire, il se réjouit", nous explique un ténor de la place liégeoise, sans oublier d'ajouter que Frédéric Frenay est "un magistrat qui essaie de faire son boulot. Il recherche la vérité judiciaire". Un magistrat fédéral, qui a œuvré à ses côtés, ne tarit pas d'éloges à son encontre. "Il se caractérise par sa droiture et sa rigueur. C'est un méticuleux."

Réputé très intelligent, on dit de lui qu'il n'aime pas la contradiction. "À une époque où nous sommes tous masqués, il ne lui manque que la cape de Zorro", raconte cet autre avocat, qui reconnaît la grande capacité de travail du juge. Un autre, habitué à travailler avec lui, reconnaît sa grande capacité d'écoute. Enfin, l'homme, dit-on, n'a pas la gâchette facile. Il n'inculpe pas et ne place pas sous mandat d'arrêt à tour de bras.

"À une époque où nous sommes tous masqués, il ne lui manque que la cape de Zorro."
Un avocat au sujet du juge Frenay

À Liège, il s'en trouve pour se souvenir de cet échange à fleurets mouchetés en 2014 avec l'avocat Patrick Henry, alors président d'Avocats.be. Sur son blog, l'avocat, évoquant l'affaire Wesphael, s'en prenait aux "abus de la détention préventive", estimant que certains magistrats considéraient cela comme une "peine avant la peine". Le juge Frenay avait répondu à Patrick Henry par le biais du Journal des tribunaux. "L'affirmation d'un prétendu dévoiement de certains magistrats ne peut être acceptée telle quelle, tant elle est injustement suspicieuse en raison de caractère non étayé, et partant, vague." Bonne ambiance à Liège.

CV Express

2001: Après des études de droit à l'Ulg et quatre ans au barreau de Liège, il devient magistrat.

2008: Nommé juge d'instruction à Huy, où il obtient notamment la condamnation d'Anne-Marie Lizin.

2014: Nommé juge d'instruction à Liège

2015: Il hérite des dossiers judiciaires liés à Stéphane Moreau

2020: Il inculpe et place sous mandat d'arrêt François Fornieri et Stéphane Moreau dans le volet "rémunérations" de l'affaire Nethys.

La condamnation d'Anne-Marie Lizin

Frédéric Frenay, qui a été avocat pendant quatre ans, a démarré comme juge d'instruction à Huy. En bord de Meuse, l'un de ses plus hauts faits d'armes est d'avoir obtenu la condamnation de la bourgmestre de Huy, Anne-Marie Lizin, accusée d'avoir fait distribuer des tracts électoraux par des ouvriers communaux.

Pas "exalté"

Dans une rare interview à La Libre Belgique, il y a cinq ans, le juge Frenay se présentait comme attaché surtout à la loi et à son respect. "Je n’ai aucune approche exaltée ou désespérée de ma fonction. J’aime beaucoup ce que je fais et je veille à le faire du mieux que je peux et de la manière prévue par la loi", indiquait-il.

François Fornieri devant la chambre du conseil

Le CEO de Mithra, François Fornieri, inculpé dans le cadre du volet "rémunérations" de l'affaire Nethys, comparaît ce mardi devant la chambre du conseil pour demander sa libération, en compagnie de Pierre Meyers. Le lendemain, ce sera au tour de Stéphane Moreau et Pol Heyse d'en faire de même.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés