Intempéries: la Wallonie mobilise 2 milliards d'euros dans l'urgence

Une partie de cette aide d’urgence vient d’une réaffectation, à hauteur de 800 millions d’euros, du plan de relance de la Wallonie. ©BELGA

Le gouvernement va mobiliser rapidement 2 milliards afin de venir en aide aux situations d'urgence. Une partie des montants servira à reloger les citoyens ou à aider les entreprises.

Il s’agit d’une première mobilisation financière tant les besoins seront gigantesques et pour l’heure incalculables. Le gouvernement wallon PS-MR-Ecolo a décidé mardi de mobiliser 2 milliards pour reconstruire la Wallonie. Cette enveloppe doit principalement servir à mobiliser de l’aide ou financer des solutions d’urgence. Mais "on aura besoin de montants financiers colossaux et non encore estimés aujourd’hui", estime le ministre-Président socialiste Elio Di Rupo. "Nous avons la responsabilité de trouver des solutions et nous ferons le maximum. On doit considérer ce cataclysme comme un cataclysme qui, hélas, peut survenir ailleurs. On doit donc considérer les nouveaux enjeux au regard de l’urgence climatique", estime encore Elio Di Rupo.

"On aura besoin de montants financiers colossaux et non encore estimés aujourd’hui."
Elio Di Rupo (PS)
Ministre-Président de la Région wallonne

Une partie de cette aide d’urgence vient d’une réaffectation, à hauteur de 800 millions d’euros, du plan de relance de la Wallonie. Elio Di Rupo souligne au passage qu’il faudra probablement réorienter le plan de relance au regard de la catastrophe qui a dévasté une partie de la Wallonie. La Région ira par ailleurs lever 1 milliard sur les marchés financiers.

L'aide d'urgence

Ces montants doivent notamment servir à venir en aide aux citoyens. Elio Di Rupo promet ainsi des avances en amont des interventions des assurances à hauteur de 2.500 euros. Des moyens importants seront également mobilisés pour venir en aide aux personnes qui ont perdu leur logement. "25 millions iront aux Sociétés de logement et aux CPAS pour les aider à remettre en ordre des immeubles impactés", explique Christophe Collignon (PS), le ministre en charge du Logement. "50 millions seront aussi réaffectés pour des solutions structurelles", explique-t-il. Une commune aura ainsi la possibilité de louer des logements ou des containeurs.

Des avances pour les TPE et indépendants

En ce qui concerne les indépendants et les entreprises touchés par les inondations, le gouvernement a pris deux mesures. Une avance de 50.000 euros maximum sera accordée aux petites entreprises et indépendants via la Sowalfin. L’intervention pour les plus grandes entreprises pourra, elle, aller jusqu’à 75% du coût des dégâts estimés via la Sogepa.

Une avance de 50.000 euros maximum sera accordée aux petites entreprises et indépendants via la Sowalfin.

Une aide de 5 millions sera en outre accordée aux communes via les gouverneurs afin de financer les travaux urgents en matière de stabilité ou de sécurité de bâtiments ou autres ouvrages. "Du personnel sera également mobilisé pour une période de 3 mois afin d’aider les communes à la gestion de la crise", explique Elio Di Rupo.

Concernant les tonnes de déchets qu’il faut évacuer, le gouvernement travaille à des solutions. Une partie de l’autoroute A601 a été mobilisée mais ses capacités d’accueil sont quasiment saturées.  "On recherche d’autres lieux", assure le ministre-président.

2.500
EUROS
En amont de l'intervention des assurances, le gouvernement wallon promet de verser une avance de 2.500 euros à chaque citoyen sinistré.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés