José Happart inculpé pour corruption

L'ancien ministre wallon est soupçonné d'avoir sollicité des travaux privés à brix bradés, en échange de promesses de marchés à l'aéroport de Bierset, dont il est le président.

L’ancien ministre wallon José Happart (PS) a été inculpé pour faux en écriture et de corruption, a annoncé hier le site internet du Soir. Il est soupçonné d’avoir, en tant que président de la Société de gestion de l’aéroport de Bierset, invité des entreprises à travailler à prix bradés chez lui et l’une de ses amies, en échange de promesses de chantiers publics à l’aéroport.

S’estimant lésé pour ne pas avoir reçu ces chantiers promis, l’entrepreneur concerné avait déposé plainte en 2007. C’est dans le cadre de cette enquête que la justice liégeoise avait pu obtenir des documents conduisant à l’inculpation pour faux en écriture du directeur de l’aéroport, Luc Partoune.

D'autres personnes seraient également inculpées dans ce dossier: les responsables d'une entreprise liégeoise de parcs et jardins, la présidente d'un groupe de construction et un entrepreneur français.

L’avocat de José Happart a indiqué au "Soir" que son client avait effectivement reçu un courrier du juge d’instruction, mais sans confirmer explicitement l’inculpation.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés