Publicité
Publicité

L'avenir de l'agriculture wallonne est sans pesticide

D’après une étude de l’UCLouvain, la montée en puissance du bio dans l’agriculture wallonne permettrait de sauver le secteur et de limiter le coût des dégâts environnementaux à 672 millions contre 1,4 milliard aujourd’hui.