La crise du Covid auscultée par les députés wallons

Elio Di Rupo était le premier à être entendu en commission ce lundi. ©Photo News

La commission parlementaire chargée d'analyser la gestion de la pandémie en Wallonie a débuté ses travaux ce lundi.

Alors que le virus continue à circuler en Belgique, la crise du sanitaire s’invite au parlement wallon. À l’image de la commission spéciale Covid installée au sein du parlement fédéral cet été, la Wallonie a, elle aussi, voulu avoir sa propre commission spéciale afin d'évaluer la gestion de la crise du Covid-19 dans le sud du pays. Pour leur première journée de travail ce lundi, les députés ont entendu le ministre-président Elio Di Rupo (PS). "L'objectif est de faire la lumière sur ce qui s'est passé et tirer les enseignements pour le futur afin d'affronter les éventuelles nouvelles pandémies", a relevé le député Ecolo Manu Disabato.

"L'objectif est de faire la lumière sur ce qui s'est passé et tirer les enseignements pour le futur."
Manu Disabato
Député Ecolo

Lors de cette première audition assez générale, le ministre-président a surtout pris le temps de retracer la chronologie des évènements et de rappeler l’architecture institutionnelle dans la gestion de la crise sanitaire.

"La commission spéciale a pour objectif d'évaluer la gestion de la crise sanitaire du Covid-19 par la Wallonie. Elle offre l’opportunité d’établir un bilan et de tirer des enseignements de la pandémie", a estimé Elio Di Rupo tout en rappelant que "le 13 mars, la phase nationale du plan d’urgence est déclenchée. C’est à cette date que l’autorité fédérale prend la main dans la gestion globale de la crise du Covid-19."

À côté du fédéral, Elio Di Rupo a souligné que , "le gouvernement wallon a pris 334 décisions et débloqué 1,85 milliard d'euros au total d'aides financières à répartir sur plusieurs années".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés