La Maison des Maths renaît de ses cendres... ou presque

©Maison des Maths

La "Maison des Maths" de Quaregnon offrait aux enfants une immersion ludique dans le monde des mathématiques mais faute de moyens financiers, elle avait fermé ses portes fin mai. Aujourd'hui, le PASS reprend le flambeau avec le soutien notamment du groupe Frère-Bourgeois.

Un vent nouveau va-t-il souffler sur la "Maison des Maths"? Créée en 2015 à Quaregnon, elle proposait différents ateliers pour familiariser ludiquement les enfants au monde des mathématiques. Mais fin mai, faute de moyens financiers et faute du versement des subsides promis par la FWB (Fédération Wallonie Bruxelles) et la Région, la MdM fermait le volet. Sur sa page Facebook, on lisait: "Le manque de soutien financier et l'absence d'intérêt pour le projet par la FWB (Fédération Wallonie Bruxelles, ndlr) aura été fatal. Merci à tous ces milliers de sourires et n'oubliez jamais le plaisir que vous avez ressenti à faire des mathématiques!"

Aujourd'hui, la MdM va pouvoir rouvrir ses portes dès septembre grâce au soutien financier d'Agoria, du groupe Frère-Bourgeois et de deux autres entrepreneurs wallons. Dans un communiqué, ces derniers annoncent même l'arrivée de nouveaux donateurs d'ici la fin de l'année. 

"La Maison des Maths était reconnue par tous comme une initiative d’excellence permettant aux jeunes Belges francophones d’approcher d’une façon ludique les mathématiques. L’arrêt inattendu de ses activités a suscité une réaction de la part de tous les acteurs qui la soutenaient ou qui avaient marqué un intérêt pour en pérenniser le succès."

La MdM renaît donc de ses cendres via la création de l'ASBL "La Maison des Maths et du numérique" (2MN). Concrètement, cette ASBL reprendra les actifs incorporels et corporels de l'ASBL "Entr'aide", actuellement en réorganisation judiciaire. Cette dernière organisait des ateliers de soutien scolaire et chapeautait la MdM.

Cette nouvelle ASBL sera associée au PASS (le parc d'aventure scientifique et de société localisée à Frameries). "Une convention de service sera signée entre le PASS et La Maison des Maths et du Numérique de manière à ne pas dupliquer les services administratifs et financiers de deux institutions financées - en partie pour la nouvelle ASBL- par les mêmes deniers publics. Il va de soi que les services prestés feront l’objet d’une facturation en bonne et due forme."

La 2MN sera dirigée par un conseil d'administration composé de 6 membres désignés par Agoria, le groupe Frère-Bourgeois et le PASS. Un comité scientifique sera aussi créé avec à son bord des personnalités chargées de perpétuer le développement de la 2MN tant en Belgique qu'à l'international.

Un fondateur en colère

Dans les colonnes de différents journaux, le fondateur de la MdM, Emmanuel Houdart se dit floué. "Une nouvelle page Facebook a été créée et on y annonce que la Maison des Maths (MdM) est sauvée. Mais c’est totalement faux. La MdM comme elle a été pensée et conçue, c’est terminé!" 

Emmanuel Houdart avait été élu le Wallon de l'année en 2017.

Celui qui avait été nommé le Wallon de l'année en 2017 parle de "confiscation" de son ASBL pour l'adosser au PASS; et ce via "des stratagèmes et des moyens légaux". "Ils reprennent le nom, le logo, le lieu et tout ce qu’il y avait. Mais tous les gens de la première heure ne sont plus là."

Il ajoute qu'il n'a jamais été convié aux discussions de relance et que l'ASBL créée exclut les membres de la première heure. "Il resterait un tiers du personnel, mais ni moi ni les membres de l'équipe de la première heure." 

Georges-Louis Bouchez, président du Pass, insiste pour sa part: "Personne n'a volé le projet de personne", indique-t-il dans SudPresse. "La Maison des Maths était en liquidation. Devant le tribunal, une offre de reprise portée par plusieurs partenaires privés dont le PASS a été acceptée. Emmanuel Houdart s'y est opposé, mais sans proposer d'alternative!" 

Le Montois MR rappelle aussi que le PASS avait déjà une collaboration avec les MdM. "Si celle-ci n'avait pas existé, il n'y aurait plus de Maison des Maths aujourd'hui." Il conclut en affirmant avoir proposé à Emmanuel Houdart de travailler ensemble. "Nous n'avons émis aucune exclusive par rapport à lui. C'est la Fédération Wallonie Bruxelles qui a choisi les personnes et quand le projet est arrivé sur la table, on nous a dit: pour Emmanuel Houdart, c'est non négociable!"   

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content