La nouvelle gare de Mons coûtera deux fois plus cher que prévu

La gare de Mons: un chantier pharaonesque dont le coût ne cesse d'augmenter. ©Kristof Vadino

Le prix de la nouvelle gare de Mons explose à 324 millions d'euros, soit le double de ce qui était prévu.

La gare de Mons risque bien de coûter deux fois plus cher que prévu. Le prestigieux projet avait été entamé en 2013 et devait être finalisé en 2015, lorsque Mons officiait en tant que capitale culturelle de l’Europe.

"La fin du chantier est toujours prévue pour juin 2023."
François Bellot (MR)
Ministre de la Mobilité

"Le budget initial était de 170 millions d’euros. Aujourd’hui, on est passé à 324 millions", a précisé le ministre fédéral de la Mobilité François Bellot (MR), interrogé ce jeudi à la Chambre par le député Éric Thiébaut (PS). Quatre partenaires se partagent la facture: 200 millions pour la SNCB, 80 millions pour Infrabel, 32 millions pour les TEC et 12 millions pour la Ville de Mons.

2023
C'est la date prévue de la fin du chantier.

Les multiples retards sont à mettre sur le compte de plusieurs changements d’entrepreneur. "La fin du chantier est toujours prévue pour juin 2023", a fait savoir François Bellot. Le responsable de ce méga-projet est Eurogare, que dirige l’ancien directeur des gares de la SNCB Vincent Bourlard. Étiqueté PS, Bourlard a pris sa retraite de la SNCB en 2017. Eurogare l’a rémunéré 147.000 euros brut en 2019.

©Kristof Vadino

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés