Publicité

La piste politique se poursuit dans le dossier Nethys

©BELGA

Gil Simon et Muriel Targnon ont été entendus comme suspects par les policiers qui travaillent sur volet rémunérations du dossier Nethys.

Selon nos confrères de SudPresse, Gil Simon, ancien membre du management de Nethys et actuel directeur-général de Resa et Muriel Targnon, ancienne présidente d’Enodia (maison-mère de Nethys) et actuelle bourgmestre de Verviers, ont été entendus comme suspects par les policiers de l’Office Central de Répression de la Corruption (OCRC) qui travaillent sur volet rémunérations du dossier Nethys.

Pour mémoire, l’instruction pénale, menée par le juge Frédéric Frenay, cherche à faire la lumière sur les rémunérations de plus de 15 millions d’euros accordées en mai 2018 à Stéphane Moreau, Pol Heyse et Bénédicte Bayer. Ces trois anciens dirigeants de Nethys ont été inculpés dans le courant du mois de janvier 2021, quelques jours après François Fornieri, Pierre Meyers et Jacques Tison, tous les trois des anciens membres du comité de rémunération de Nethys.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés