La Sogepa et la Sriw ont déjà mobilisé 212 millions pour les entreprises

L'entreprise Chaussures Maniet a reçu une aide de la Région wallonne de 1,1 million d'euros. ©Wim Kempenaers

Sous la forme de prêts, de garanties ou de prises de participations, les deux outils publics ont soutenu quelques 86 entreprises depuis le début de l'année et la crise du Covid.

Si la fin du moratoire sur les faillites fait craindre le pire dans les prochains jours du côté des acteurs de l’aide aux entreprises, le nombre d’interventions opérées par les outils économiques wallons – Sogepa, SRIW et Sowalfin – suffit à illustrer la violence du choc de la crise depuis quelques mois.

Depuis le début de la crise, la Sogepa est intervenue auprès de 28 entreprises pour un montant de 16,9 millions d’euros.

L’entreprise Chaussures Maniet est le dernier exemple en date. A travers la Sogepa (société wallonne de gestion et de participations), le ministre de l’Economie Willy Borsus (MR) a validé ce jeudi une intervention sous forme d’emprunt de 1,187 million d’euros pour l’entreprise. Chaussures Maniet s'ajoute ainsi à la liste des 28 entreprises aidées par l'outil public depuis le début de la crise.

La Sogepa est intervenue pour un total de 16,9 millions d’euros. Outre les grosses opérations de plus de 1 million auprès de Trafic, Air Belgium, AllMat et Chaussures Maniet, le bras financier de la Région a soutenu 24 plus petites sociétés issues de secteurs variés comme l’horeca (Brasserie des Légendes, Auberge Grande Cure,…) du retail (Alterego, Mormina-Geox) ou de l’agroalimentaire (Wamabeef, Tradition Campagnarde). A cela, il ne faut pas oublier les 166 demandes en attente.

12.550 emplois soutenus

Du côté de la Société régionale d'investissements de Wallonie (Sriw), on évoque aussi une activité bien chargée depuis le début de la crise Covid. L'outil public a octroyé des garanties bancaires à 17 sociétés (représentant 3.250 emplois) pour un montant garanti de 22 millions.

Ces garanties ont permis à ces sociétés de lever environ 57 millions de crédit bancaire. On évoque aussi 23 dossiers en cours d’examen. A celà s'ajoute les interventions, en capital ou en prêt, auprès d'entreprises comme la Sonaca ou Air Belgium, mais dont le premier examen du dossier est parfois antérieur à la crise. Depuis janvier, ce sont ici 173 millions qui ont été mobilisés (89 millions en capital et 84 millions en prêt) auprès de 41 entreprises représentant environ 9.300 emplois.

A la Sowalfin, partenaire financier des PME, le nouveau prêt Ricochet, qui permet à une entreprise d’obtenir un prêt public dès l’intervention d’une banque, a quant à lui été utilisé par une centaine de sociétés.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés