La Wallonie débloque 6,8 millions pour les classes numériques

©Aude Vanlathem

La Région wallonne a sélectionné 325 écoles dans le cadre de l’appel à projet École numérique 2018. Cela donnera près de 5.000 tablettes, 2.500 ordinateurs et 500 tableaux numériques en plus dans les classes.

L’école numérique se construit petit à petit en Wallonie. Hier, le ministre wallon de l’Economie et de l’Emploi, Pierre Yves Jeholet, a annoncé la promotion 2018 du projet École numérique de Digital Wallonia: 325 écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont été sélectionnées parmi 781 projets introduits, 320.000 nouveaux élèves bénéficieront d’équipements variés comme des ordinateurs, tablettes, tableaux interactifs, points d’accès wi-fi, robots pour apprendre le codage.

 

320.000
nouveaux élèves
C'est le nombre de nouveaux élèves qui bénéficieront d’équipements variés comme des ordinateurs, tablettes, tableaux interactifs, points d’accès wi-fi, robots pour apprendre le codage.

C’est un peu moins que lors de l’édition précédente, qui avait élu 500 projets. "Mais la taille des projets a été élargie pour permettre à de plus grandes équipes pédagogiques de s’impliquer", explique-t-on au cabinet Jeholet. Il ne faut donc pas y voir un ralentissement du développement numérique des écoles. Le budget a d’ailleurs été augmenté de 12%, pour atteindre cette année 6,8 millions d’euros.

Depuis l’an dernier d’ailleurs, la Région wallonne est sortie du principe des projets pilotes pour élargir le plan École numérique. En 2012-2013, les projets pilotes avaient d’abord concerné 20 écoles, avant de monter à 72 établissements en 2013-2014, et 200 établissements en 2014-2016.

Avec son budget de 6,8 millions, la Région wallonne va donc équiper les écoles sélectionnées d’environ 5.000 tablettes, 2.500 ordinateurs et 500 tableaux blancs interactifs. Du matériel qui a été demandé par les écoles elles-mêmes, suivant le projet qu’elles ont élaboré. "Depuis 2017, on a permis une plus grande modularité dans les projets, pour répondre à la diversité des idées proposées par les équipes éducatives", explique André de la Charlerie, responsable du projet au sein de l’Agence wallonne du numérique.

5.000
Avec le nouveau budget débloqué par la Région wallonne, les écoles vont recevoir notamment 5.000 tablettes et 2.500 ordinateurs.

Mettre le pied à l’étrier

L’objectif du plan École numérique n’est pas d’équiper à 100% toutes les écoles de la Région wallonne dans un laps de temps donné. "Il s’agit de leur offrir un kit de démarrage, donner un coup de boost pour que les pratiques numériques se répandent peu à peu dans toutes les écoles", explique André de la Charlerie.

La sélection des projets se fera donc sur la base de critères de faisabilité, bien sûr, mais aussi de clarté, de transversalité, et de durabilité dans le temps. "Les projets sont soutenus pendant trois ans, mais les équipements sont évidemment destinés à être utilisés plus largement et plus longtemps dans le temps", précise le cabinet Jeholet.

"Il s’agit de leur offrir un kit de démarrage, donner un coup de boost pour que les pratiques numériques se répandent peu à peu dans toutes les écoles."
André de la Charlerie
responsable de projet au sein de l'Agence wallonne du numérique

Les équipements des 325 écoles sélectionnées seront délivrés pour la rentrée prochaine, en septembre. Les enseignants bénéficieront aussi d’une aide éducative offerte par la Fédération Wallonie-Bruxelles, qui travaille en cheville avec la Région wallonne sur ce plan École numérique. En matière de pédagogie, c’est en effet l’administration de l’enseignement qui est compétente. Les écoles sélectionnées vont donc bénéficier de deux capital-périodes, ce qui permettra aux enseignants concernés de se libérer de leur temps de classe pour mettre en place le projet. Pour cela, le budget de l’Enseignement consacrera 1,8 million d’euros pour l’année 2018. L’administration va aussi libérer 8 conseillers pédagogiques supplémentaires dévoués entièrement au projet. "Et dans le cadre du Pacte pour un enseignement d’excellence, 40 conseillers technico-pédagogiques vont être engagés en 2019 pour venir en soutien au développement des projets numériques des écoles", ajoute le cabinet de Marie-Martine Schyns.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n