Publicité

La Wallonie double le financement de Welbio

©Photo News / REYNAERS

En attendant l'arrivée d'autres réformes visant à booster la recherche, le gouvernement wallon financera à hauteur de 15 millions par an les chercheurs de Welbio.

À l'heure où la Wallonie cherche à booster sa recherche, notamment à travers une réforme des aides bouclée il y a quelques semaines, via une prochaine refonte du paysage trop éclaté entre les différents centres de recherche et la mobilisation de plus de 700 millions d'euros dans le cadre du plan de relance, le gouvernement wallon vient de renforcer les moyens financiers du fonds public wallon Welbio, dédié aux sciences de la vie. Ces moyens d'action annuels vont ainsi être portés à 15 millions d'euros,  soit environ le double qu'actuellement.

Vivier de projets

"Outre plusieurs collaborations et contrats avec des entreprises, 4 spin-offs ont été créées par Welbio ces 4 dernières années, dont 2 en 2021."
Willy Borsus (MR)
Ministre de l'Économie

Cela faisait un certain temps que chercheurs et responsables de Welbio appelaient la Wallonie à renflouer les caisses de l'asbl, que beaucoup d'industriels décrivent comme un formidable vivier de projets. Le fonds a d'ailleurs quelques beaux succès à mettre en avant. On peut pointer un accord de sous-licence avec Argenx et le géant pharmaceutique AbbVie dans le domaine de l'immuno-oncologie. Un autre projet de recherche dans les diagnostics compagnons a permis à un chercheur Welbio de signer un partenariat avec l'entreprise OncoDNA. Le ministre de l’Économie Willy Borsus (MR) pointe d'ailleurs les résultats engrangés: "Outre plusieurs collaborations et contrats avec des entreprises, 4 spin-offs ont été créées ces 4 dernières années, dont 2 en 2021, avec la volonté de porter sur le marché de nouveaux produits thérapeutiques proposant des solutions de rupture pour les patients."

Par cet apport financier, la Région attend pousser un peu plus Welbio "à alimenter la stratégie de spécialisation intelligente de la Wallonie, et en particulier le domaine d'innovation stratégique Innovations pour une Santé renforcée".

717
millions
Le gouvernement a prévu de mobiliser 717 millions pour la recherche dans le cadre de son plan de relance.

Le renforcement des moyens financiers de Welbio s'accompagne d'une nouvelle stratégie, en passant du financement de projets ponctuels au financement d'équipes de recherche portées par des chercheurs sur le long terme, de façon à les ancrer dans une dynamique de recherche au profit d'une valorisation de leurs résultats. "De cette manière, au travers du fonds FRFS-Welbio logé au FRS-FNRS et alimenté par la Région wallonne, la Wallonie octroiera des moyens significatifs sur plusieurs années aux Investigateurs Welbio, pour leur permettre de développer des programmes de recherche ambitieux et de réaliser ainsi de nouvelles percées scientifiques", explique le cabinet Borsus.

Les prochaines étapes

Cette étape franchie, le gouvernement wallon entend maintenant travailler sur d'autres leviers, comme une meilleure participation des chercheurs basés en Wallonie aux programmes européens et aux coopérations supra-régionales. Le travail semble immense, quand on sait qu'entre 2014 et 2020, la KULeuven a décroché davantage d'aides européennes à la recherche que l'ensemble des acteurs wallons. "Un marché Propitia a été lancé, avec pour objectif de voir quelles sont les actions à mettre en œuvre pour favoriser la participation des acteurs wallons aux projets européens. Ceci concernait donc autant l'organisation et les actions des organismes publics (SPW, NCP, Pôles) que la mise en place d'éventuels incitants, dont des incitants financiers. Le marché est en cours de clôture", explique le cabinet du ministre Borsus.

Parallèlement, la Région a mis sur la table une réforme du paysage des 19 centres de recherche. Une rationalisation de toutes ces institutions a pour objectif d'arriver à une taille critique dans certains domaines.

Le résumé

  • Le gouvernement wallon va porter à 15 millions par an les moyens de Welbio.
  • Dans le cadre de sa stratégie d'amélioration du paysage de la recherche, la Wallonie cherche à rationaliser ses 19 centres.
  • La Région entend aussi améliorer la participation des chercheurs basés en Wallonie aux programmes européens et aux coopérations supra-régionales.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés