La Wallonie envisage la fin de l'écobonus

La prime "écobonus" à l'achat de véhicules moins polluants devait disparaître au 1er janvier prochain mais pourrait finalement être prolongée, selon des documents contradictoires dont fait état mardi L'Avenir.

Une annexe au décret budgétaire 2011 envoyée lundi aux députés semblait confirmer la suppression de cette prime au 1er janvier prochain, moyennant toutefois un régime transitoire.
La Fédération de l'industrie automobile (Febiac), elle, avait reçu vendredi une note provenant de chez le ministre du Budget André Antoine faisant état du maintien de la prime.
Au cabinet Antoine, on confirme que l'écobonus ne sera pas supprimé au 1er janvier et que 11 millions d'euros figurent d'ailleurs au projet de décret budgétaire.
Trois de ces 11 millions seraient destinés à apurer les primes de 2011. Quant aux 8 autres, leur sort dépendra du maintien tel quel, de la suppression ou d'une nouvelle révision de l'écobonus. L'écomalus, lui, est maintenu à coup sûr.
Pour le chef de groupe MR Willy Borsus (opposition), il s'agit d'un imbroglio gouvernemental "inadmissible". Persuadé que le gouvernement wallon envisage la suppression de l'écobonus dans le courant de 2011, il juge que l'exécutif est en train de "racler les fonds de tiroir" et appelle au maintien de la prime.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés