La Wallonie veut amplifier le mouvement des monnaies locales

©BELGA

Afin d'amplifier le développement des monnaies locales et d'encourager les communes à les utiliser, le parlement wallon demande un meilleur encadrement légal de leur usage.

Les monnaies locales fleurissent en Wallonie et la crise sanitaire et économique renforce même leur attrait au point d’en faire un outil sexy dans la relance à l’échelon local. Cet été, la ville de Charleroi a par exemple décidé d’injecter 4 millions de carol'Ors dans le circuit local à travers la distribution d’une somme de 20 euros, soit 20 carol’Ors, à ses citoyens à valoir dans les commerces locaux de la métropole.

Amplifier le mouvement

Il existerait déjà 14 monnaies complémentaires en circulation en Wallonie. Pour les fédérer et booster leur usage, des députés wallons (PS, MR, Ecolo et cdH) viennent de rédiger une résolution votée en commission des Pouvoirs locaux mardi. Le texte enjoint le gouvernement à "étudier le cadre légal entourant les monnaies complémentaires, les freins et les garanties qu’il leur confère, d’identifier les voies légales et stables aptes à amplifier le développement des monnaies complémentaires existantes et à venir, et de communiquer ces éléments aux communes via une circulaire".

Ce n’est pas la première fois que le parlement wallon prend une initiative sur ce thème depuis le début de la crise. En septembre, une réflexion a été lancée sur la possibilité de mettre en circulation une monnaie régionale inter-entreprises à l’échelle de la Wallonie.

Aider les communes

Pour le député Olivier Bierin (Ecolo), le développement des monnaies locales pourrait se faire au travers du paiement de primes de fin d’année pour les fonctionnaires communaux ou le versement de jetons de présence. "On doit étudier ce qu'il est possible de faire et aussi rassurer les communes sur la légalité de cette monnaie et sur ce qu’elles peuvent faire."

"On doit étudier ce qu'il est possible de faire et aussi rassurer les communes sur la légalité de cette monnaie et sur ce qu’elles peuvent faire."
Olivier Bierin (Ecolo)
Député wallon

Sans attendre de recevoir toutes les réponses à la demande des députés, le ministre des Pouvoirs locaux Christophe Collignon (PS) a déjà pu clarifier certains points, comme celui qui touche à la rémunération d’un agent local (primes, fiscalité, charges sociales, égalité de traitement) qui doit s’effectuer en euros. "Mais le paiement de primes, chèques et cadeaux pour les naissances, les pensions, les jubilés ou toute une série d’autres événements que les communes souhaiteraient mettre en valeur et soutenir peut se faire au travers de monnaies complémentaires locales".

Afin de soutenir ces initiatives, le ministre a d’ailleurs récemment accordé une subvention à l’asbl Financité "en vue de donner un coup d’accélérateur à la dynamique et fournir un appui méthodologique aux communes qui souhaitent recourir aux monnaies complémentaires locales ou aux chèques-commerces circulants".

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés