Le bail de chasse convoité pour Nassonia est signé

©doc

L’ombre d’Eric Domb plane derrière les nouveaux locataires.

C’est ce lundi qu’avait lieu l’adjudication publique des lots de chasse de la commune de Nassogne. Et on peut dire que rarement pareille adjudication aura fait couler autant d’encre et attiré autant de regards.

Les soumissions devaient parvenir sous enveloppe fermée et cachetée, le bail prenant cours le 1er juillet prochain pour une durée de neuf ans au moins. Pour le lot le plus médiatisé depuis qu’Eric Domb y a fait germer son projet Nassonia visant à rendre à la forêt ardennaise son équilibre naturel, c’est un certain Michel Tondu, membre du mouvement Pro-Nassonia, associé à Daniel Quinet, qui a fait la meilleure offre.

Une offre qui a surpris la plupart des concurrents vu son montant. "Ce Tondu a une réputation de flingueur au sein des chasseurs locaux. Difficile de croire qu’il roule pour lui-même… Il a offert 107.991 euros, soit un montant net de 115 euros à l’hectare. C’est un prix de fou, de surcroît indexé!" commente un proche du dossier. Qui ajoute directement: "J’ai ma petite idée sur celui qui est là derrière…"

"Il va réussir son pari: conquérir tout le massif forestier de Saint-Hubert!"
Un Chasseur du coin


Contacté, Eric Domb n’a guère caché être à la manœuvre. "Ce n’est pas le projet initial que je portais qui verra le jour sur ces 1.500 hectares, mais au moins on n’y chassera plus comme avant, autrement dit n’importe comment. Et si l’on ajoute progressivement à cela le territoire des Chasses de la Couronne, directement contigu, cela pourrait bientôt constituer plus de 4.000 hectares de forêt domaniale exploités différemment, quand la Région wallonne aura fait aboutir ses plans sur ses propriétés forestières de Saint-Michel Freÿr", commentait lundi soir l’entrepreneur, satisfait du tour joué à ceux qui croyaient, un peu vite, l’avoir définitivement bouté hors de la forêt ardennaise.

Prochaine croisade

Nul doute qu’Eric Domb, conforté par ses derniers faits d’armes, ne s’arrêtera pas en si bon chemin. La prochaine étape, au-delà de la partie régionale du domaine de Saint-Michel Freÿr, en passe d’être repensée par son propriétaire régional selon les préceptes Domb? Sans aucun doute, annexer le solde des Chasses de la Couronne, autrement dit ces territoires communaux contigus aux quelque 2.600 ha que constituent déjà ensemble les parcelles de Nassogne et Saint-Michel Freÿr.

De source bien informée, le remembreur de la forêt wallonne aurait déjà eu audience à cet effet chez Olivier Schmitz, le nouveau gouverneur de la Province de Luxembourg, pour qu’il le soutienne dans sa nouvelle croisade, notamment auprès du Palais, qui garde pour l’instant le droit de chasse théorique sur ses terres. On parle de la forêt de Mirwart et des domaines environnants. "à terme, il va réussir son pari: conquérir tout le massif forestier de Saint-Hubert. Et plus vite encore qu’on le craignait!" résume un chasseur du coin, qui en mangerait bien son chapeau.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés