Le chômage wallon a légèrement reculé en un an

Le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté en juillet, de 10% par rapport au mois précédent. Une évolution habituelle à cette période de l'année. A un an d'écart, le chômage en Wallonie affiche un léger recul.

Le mois de juillet marque traditionnellement une hausse du chômage en Wallonie. En cause: l’inscription du personnel temporaire de l’enseignement arrivant en fin d’année académique et des jeunes terminant leurs études. Juillet 2010 n'a pas dérogé à la règle. Par rapport à juin, le chômage est en hausse de 10,2% au Sud du pays, annonce le Forem, l'organisme régional de l'emploi. Le Forem a recensé 234.000 demandeurs d'emploi (demandeurs d'allocations, y compris les jeunes en stage d'attente) en juillet, soit près de 21.600 supplémentaires par rapport à juin.

La comparaison à un an d'écart témoigne d'un léger repli du chômage wallon puisqu'en juillet 2009, il y avait près de 238.000 demandeurs d'emploi (-1,6%). A deux ans d’écart - soit avant la crise - le chômage est en hausse de 3,7% (+ 8.400 personnes). Autrement dit, l'emploi wallon n'a pas encore recouvré son niveau d'avant-crise.

Le taux de chômage (nombre de demandeurs d'emploi par rapport à la population active) s'établit à 15,1% en juillet 2010. C'est mieux qu'il y a un an (15,5%), sans toutefois revenir à son niveau de juillet 2008 (14,7%).

A ces statistiques, il faut encore ajouter d'autres catégoriesi, notamment ceux qui ont été exclus du bénéfice des allocations. Au total, la Wallonie compte donc en ce mois de juillet 2010 près de 261.000 demandeurs d'emploi inoccupés. C'est un peu moins qu'en juillet 2009 (environ 263.000).

Le Forem souligne encore qu'un chômeur wallon sur deux n'a pas dépassé le niveau de l’enseignement secondaire du second degré. Et 40% des demandeurs d'emploi wallons sont au chômage depuis plus de deux ans, ce qui témoigne d'un important chômage structurel.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés