Publicité

Le Forem va rendre automatique le screening des demandeurs d'emploi

La ministre Morreale doit faire adopter la réforme de l'accompagnement des demandeurs d'emploi cette semaine.

Il ne faut sans doute pas parler de révolution, mais la réforme de l'accompagnement des demandeurs d'emploi que s'apprête à adopter le Parlement wallon est vue par beaucoup comme un cap important dans la redynamisation du marché de l'emploi de cette région. La ministre de l'Emploi Christie Morreale (PS) va, elle, jusqu'à parler de "tournant" pour le Forem, tant la dichotomie entre les 201.000 chômeurs inscrits et le nombre croissant de fonctions en pénurie, notamment dans la construction, reste un sujet très controversé. Surtout en période de forte reprise, comme le constate le Forem, qui a diffusé plus de 39.000 offres en septembre (+de 30% sur un an), et 317.000 depuis le début de l’année.

Sans minimiser le problème des compétences ou des acquis des demandeurs d'emploi, l'administratrice générale du Forem, Marie-Kristine Vanbockestal, reconnaît ainsi des dysfonctionnements dans le matching entre l'offre et la demande avec "des demandeurs d'emploi qui ne reçoivent pas une offre qui correspond à leurs objectifs, et des employeurs qui ne reçoivent pas un CV qui corresponde à leurs attentes".

Meilleur matching

Pour éviter que ce genre de problème se reproduise à l'avenir, la Wallonie va donc revoir le fonctionnement de son office wallon de la formation professionnelle et de l'emploi, en améliorant la prise en charge des demandeurs d'emploi. Un budget de 27 millions est ainsi mobilisé par le gouvernement wallon pour y parvenir. La plus importante évolution sera sans doute le passage de chaque chômeur par un screening de compétences.

Ce passage obligé devrait ainsi permettre à chaque conseiller du Forem de bien identifier les demandes du chômeur, ses qualifications ou celles à acquérir. D'autres demandeurs d'emplois, plus indécis sur leur avenir, seront, par exemple, orientés vers des filières porteuses. "Cette réforme va permettre de donner  un coup d'accélérateur aux actions", pointe la ministre.

Outre l'autonomie digitale des entreprises pour des prestations simples comme de l'encodage des offres d’emploi, les conseillers du Forem vont multiplier les prestations à la carte.

Parmi les autres leviers que l'institution entend mobiliser afin de renforcer le taux d'emploi, le Forem va améliorer son service aux entreprises. Outre l'autonomie digitale des entreprises pour des prestations simples comme de l'encodage des offres d'emploi, les conseillers du Forem vont multiplier les prestations à la carte, comme des jobdays ou coup de poings pénuries.

Du côté des demandeurs d'emploi, le Forem va mettre à leur disposition une App et mesurer leur degré de maturité numérique.

Enfin, le Forem a profité du lancement de tous ces chantiers pour revoir sa charte graphique et moderniser son logo.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés