Le photovoltaïque sombre, la faute aux changements de régimes

©PHOTOPQR/LE PROGRES

Le plan Qualiwatt a fait sombrer le secteur photovoltaïque en Wallonie. En 2014, moins de 1.000 dossiers ont été introduits contre 12.000 attendus.

Il n'y a eu, en 2014, que 978 dossiers de demandes de primes pour l'installation de panneaux photovoltaïques introduits par des particuliers auprès de leur gestionnaire de réseau, ressort-il des chiffres de la Cwape (Commission wallonne pour l'énergie), le régulateur wallon, évoqués jeudi dans les journaux du groupe Sudpresse.

En 2013, le gouvernement wallon tablait alors sur 12.000 installations par an.

Face à un plan trop généreux pour les propriétaires qui investissaient dans le photovoltaïque, le gouvernement wallon a créé un nouveau mécanisme pour les particuliers, nommé Qualiwatt.

Trois facteurs expliquent cette situation, selon Edora, la Fédération des énergies renouvelables:

  • un solide cafouillage dans les transitions et changements de régime
  • des problèmes de communication
  • et des changements pour certains propriétaires qui bénéficiaient de l'ancien mécanisme Solwatt

 

"À son apogée, le secteur représentait près de 3.000 emplois. Il y a un an et demi, il n'en restait plus que 700 à 800", selon Edora.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés