Publicité
Publicité

Le salaire de Stéphane Moreau sera divisé par quatre

C'était dans l'air depuis la semaine dernière, mais les décisions s'enchaînent rapidement en terre liégeoise. Après la scission des activités commerciales et d'intérêt général de Nethys vendredi, c'est le plafonnement des salaires de ses top managers qui est voté à l'unanimité lors du Conseil d'administration de Nethys. Il était temps car la ministre de tutelle Valérie De Bue (MR) a remis la pression pas plus tard que jeudi dans un courrier officiel envoyé à ce dernier.