Publicité

Les aéroports wallons offrent un million d'euros de dividendes

©Belga

Avec un chiffre d’affaires (CA) de 27 millions et un bénéfice net de 1,5 million, Liege Airport a distribué 600.000 euros à ses actionnaires. Charleroi Airport affiche un CA de 65 millions et un profit de 1,5 million, il a distribué 348.000 euros. Les sociétés de gestion ont un bénéfice à reporter cumulé de 30 millions.

Selon le tableau de bord 2016 de Brussels South Charleroi Airport (BSCA) et de Liege Airport que nous avons pu consulter, les deux plateformes régionales, la première spécialisée dans le trafic passagers et la seconde axée sur le fret, ont réalisé de belles performances l’an dernier.

BSCA a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 65,15 millions (65.153.061 euros) en hausse de 3,73% par rapport à 2015 (62.809.946 euros). Le bénéfice net (après impôts et prélèvement pour alimenter les réserves) s’élève à 1,5 million, en légère baisse par rapport à 2015 (1,64 million). Elle a reçu des subventions publiques pour plus de 34 millions (incendie, sûreté, etc.).

1 million €
Charleroi Airport et Liege Airport ont distribué à leurs actionnaires un total d’environ un million de dividendes en 2016.

Pénalisée par une décision de l’Europe qui a quintuplé les redevances d’utilisation de l’infrastructure qu’elle devra payer aux autorités wallonnes (via la Sowaer) et en raison des investissements à réaliser, la société de gestion de l’aéroport carolo n’a distribué qu’un dividende de 348.000 euros à ses actionnaires (590.549 euros en 2015).

Le consortium Belgian Airports (constitué de l’italien Save et de l’ex-Holding communal), qui détient 27,65% de BSCA, a palpé un dividende privilégié de 96.000 euros. Les autres actionnaires (Sowaer, Sambrinvest, Igretec, Sabca) se sont partagés le reste, soit 252.000 euros. BSCA présente un bénéfice cumulé à reporter de près de 29 millions (28.935.499 euros) à fin 2016 (27,8 millions à fin 2015).

Bonne santé financière

©Mediafin

La bonne santé du bilan financier s’explique par une hausse du trafic. En 2016, 7,3 millions de passagers (7.303.720 passagers) ont foulé le tarmac de Charleroi Airport, en hausse de 5%. Ce sont les attentats du 22 mars à Brussels Airport qui lui ont profité. En effet, plusieurs vols y avaient été déviés à cause de la fermeture de l’aéroport national pendant plusieurs jours.

D’après BSCA, les principales recettes en augmentation sont celles tirées du handling (+ 3,68%), des concessions commerciales (+ 4,29%) et des activités aéronautiques (+ 6,99%). Au niveau de l’emploi, en 2016, BSCA occupait en direct 488,2 collaborateurs Equivalents temps plein (ETP) contre 462,8 ETP en 2015.

Liege Airport présente aussi des résultats en hausse pour 2016. La société de gestion de l’aéroport éponyme a réalisé un chiffre d’affaires de près de 27 millions (26.947.825 euros) en hausse de près de 8% par rapport à 2015 (25.009.636 euros). Elle a reçu des subventions pour plus de 28 millions d’euros de la part des autorités régionales pour les mêmes missions que BSCA.

A l’instar de leurs collègues de l’aéroport carolo, les dirigeants de Liege Airport concèdent que "la croissance du chiffre d’affaires est fortement liée à l’impact des diversions (de Brussels Airport, NDLR) sur celui-ci". Les vols de diversion ont apporté à Liège plus de 1.800 mouvements d’avions et environ 156.000 passagers. Le bénéfice net est d’environ 1,5 million (1.479.065 euros).

1,6 million
Liege Airport affiche un bénéfice cumulé à reporter d’environ 1,6 million (1.598.839 euros) à fin 2016 (793.727 euros fin 2015).

Le dividende distribué aux actionnaires (NEB, Sowaer, Aéroports de Paris) s’élève à 600.000 euros pour l’exercice 2016 (500.000 euros pour 2015). Liege Airport affiche un bénéfice cumulé à reporter d’environ 1,6 million (1.598.839 euros) à fin 2016 (793.727 euros fin 2015).

En 2016, l’aéroport a vu passer dans ses installations 660.605 tonnes de fret (649.830 tonnes en 2015) et accueilli 382.089 passagers (299.302 passagers en 2015). A fin 2016, Liege Airport occupait 162,8 ETP (161,6 ETP à fin 2015). Les deux aéroports affichent de belles perspectives pour 2017.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés